Voilà de quoi apporter de l’eau au moulin de Jean-Michel Aulas. Le président lyonnais s’est battu pendant de longues semaines pour que la Ligue 1 reprenne sa saison et évite ainsi un fiasco financier qui peut s’avérer réel pour certains clubs. Et si les structures économiques de l’OL et du PSG semblent être à même de résister aux effets majeurs de la crise, cela ne les empêche pas de souffrir plus que les autres.

C’est ce qui ressort ce mardi d’une étude publiée par KMPG, cabinet de conseil et d’audit reconnu, qui a tenté de quantifier la dévaluation des effectifs de 32 équipes majeures en Europe causée par la pandémie de Covid-19. Trois clubs de cet échantillon ont vu leur championnat s’arrêter définitivement avant la fin de saison : le PSG, l’OL et l’Ajax.

Ligue des champions
Aulas sur le retour Juve-OL : "Il aurait pu être logique de penser que l'OL soit déjà qualifié..."
23/06/2020 À 07:11

Ils figurent au premier rang concernant la dévaluation constatée de leur effectifs. Avec une baisse de 27,5%, le club lyonnais est ainsi le plus touché dans ce modèle. Le PSG suit de près avec une baisse de 25,4%. Avec près de 21%, l’Ajax s’insère aussi dans le Top 10 négatif de l’étude.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg)/origin-imgresizer.eurosport.com/2020/06/23/2837659.png

Les géants européens ont bien fait de reprendre…

Dans son modèle, le cabinet tente d’ailleurs de comparer la situation pour des clubs qui n’auraient pas repris. Ainsi, le Barça peut s’estimer heureux d’une reprise de la Liga puisque le géant catalan ne subit une dévaluation de 20,5% contre 28,9% si la situation était restée à l’arrêt. Constat similaire pour le Real Madrid (-19,1% contre -27,2%) ou Liverpool (-16,9% contre 24,4%). A noter la très bonne résistance des clubs anglais dans ce modèle.

Dans leur modélisation, les experts placent désormais Manchester City comme l’effectif le mieux évalué du continent (1,053 milliard d’euros) devant Liverpool (997 millions) et le Real Madrid (944 millions). Le PSG (696 millions) et l’OL (293 millions) subissent ainsi un net déclin.

7 millions pour Thauvin : comment le CIES est arrivé à une estimation si basse

Ligue 1
"C’est pas la capitale, c’est Marseille bébé" : Jusqu'où joueurs et clubs peuvent-ils chambrer ?
25/09/2020 À 05:49
Ligue 1
Aouar, Draxler, Sanson : Les gros de L1 vont-ils réussir à dégraisser ?
24/09/2020 À 08:23