C’était donc une fausse victoire. Elle n’aura en tout cas pas duré très longtemps. Ce mardi, la LFP a entériné le format de la prochaine saison de Ligue 1 : l'Assemblée Générale de l'instance a ainsi adopté à 74,49% la décision de la jouer à 20 clubs. Malgré la décision du Conseil d’Etat qui avait accordé un sursis à Amiens et Toulouse, les deux clubs s'acheminent vers une descente. C’est désormais à la FFF de valider la décision dans une réunion prévue le 26 juin.

Ligue 1
"C’est pas la capitale, c’est Marseille bébé" : Jusqu'où joueurs et clubs peuvent-ils chambrer ?
HIER À 05:49

Ce n’est pas une surprise. Opposée dès le départ à une Ligue 1 à 22 malgré le verdict initial du Conseil d’Etat du 9 juin dernier, la Ligue n’a en réalité jamais envisagé cette possibilité malgré les arguments portés par le président d’Amiens, Bernard Joannin. Dans son communiqué, la LFP évoque notamment les risques de blessure des joueurs mais également les contours de son nouveau contrat télévisuel qui auraient pu être perturbés par ce changement.

"Ce vote est intervenu après un examen approfondi des enjeux sportifs d’une Ligue 1 à 20, 21 ou 22 clubs sur le calendrier des compétitions 2020/2021 et les conséquences sur la santé des joueurs, est-il ainsi précisé. Cet examen a porté également sur les impacts financiers, la répartition des droits audiovisuels ainsi que sur les répercussions contractuelles avec les diffuseurs de la Ligue 1."

De son côté, le président amiénois avait déjà fait savoir que son combat se poursuivrait autant que possible. Mais cette décision pourrait enterrer définitivement tous ses espoirs. Car la machine semble désormais lancée et impossible à arrêter. Ainsi, ce vendredi 26 juin, au cours de son assemblée générale, la FFF devrait valider la nouvelle convention limitant également à 20 le nombre de clubs. Mais également dresser le calendrier de la saison prochaine. Avec 20 clubs en Ligue 1 donc.

Ligue 1
Aouar, Draxler, Sanson : Les gros de L1 vont-ils réussir à dégraisser ?
24/09/2020 À 08:23
Ligue 1
Stephan et Maurice étaient proches d'un immense coup : Godin a failli signer à Rennes
23/09/2020 À 12:06