Football
Ligue 1

Recours rejetés : L'OL "surpris" contre-attaque, Amiens et Toulouse aussi

Partager avec
Copier
Partager cet article

Jean-Michel Aulas

Crédit: Getty Images

ParEurosport
22/05/2020 à 19:42 | Mis à jour 22/05/2020 à 19:55

LIGUE 1 - La Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé dans un communiqué ce vendredi que le juge des référés du tribunal administratif de Paris avait rejeté les recours de l'Olympique Lyonnais, d'Amiens et de Toulouse. Les décisions du "Conseil d’administration de la Ligue du 30 avril dernier ne pouvaient être contestées que devant le Conseil d’État", précise le communiqué.

C'est une première mauvaise nouvelle pour Jean-Michel Aulas. Et pas que. Ce vendredi, dans un communiqué, la LFP a annoncé que les recours de l'Olympique Lyonnais, d'Amiens et de Toulouse contre la décision d'arrêter la saison 2019-2020 avaient été rejetés par le tribunal administratif, qui s'est déclaré incompétent pour les juger.

"La LFP a pris connaissance avec satisfaction du rejet des recours introduits par l’Olympique Lyonnais, l’Amiens SC et le Toulouse FC devant le juge des référés du tribunal administratif de Paris, annonce le communiqué. Celui-ci a logiquement retenu, par trois ordonnances rendues ce vendredi après-midi, que les décisions de portée générale prises par le Conseil d’administration de la Ligue le 30 avril dernier ne pouvaient être contestées que devant le Conseil d’État, qui est compétent pour connaître des actes de nature réglementaire pris par les autorités à compétence nationale telles que la LFP."

Ligue 1

Un montant record pour oublier Osimhen : Le LOSC a cassé sa tirelire pour David

IL Y A 16 HEURES

Amiens et Lyon au Conseil d'État

Autrement dit, Lyon, Amiens et Toulouse ont perdu la première manche pour une question de procédure, et non sur le fond. C'est du moins ce que préférait retenir le président toulousain Olivier Sadran, joint en soirée par l'AFP. "La LFP fait état du fait que le tribunal administratif n'est pas compétent. Je n'ai pas l'habitude de commenter les décisions de justice mais sans doute faudra-t-il alors aller devant les organes compétents", a réagi le dirigeant, actuellement en négociations exclusives avec un fond d'investissement américain pour vendre le club.

Le week-end du 8 mars, lors duquel la 28e et dernière journée de Ligue 1 a été disputée quasi-intégralement (seul Strasbourg-PSG a été reporté), le TFC végétait au dernier rang de l'élite avec seulement 13 points engrangés. Sportivement, la situation d'Amiens semblait moins désespérée. Le club picard était avant-dernier du classement, avec seulement quatre points de retard sur le premier non relégable Nîmes. Dans un communiqué, la formation du président Bernard Joannin a préféré relever "avec satisfaction" que le tribunal avait "placé le débat au niveau des grands principes généraux du droit et de l'opportunité de plaider sa cause devant la plus haute juridiction administrative française".

Aulas l'espère : La LFP pourrait-elle revenir sur sa décision ?

00:02:41

"L'Amiens SC reste plus que jamais déterminé à faire valoir ses droits et obtenir son maintien en Ligue 1 sur le terrain judiciaire au regard des circonstances injustes de sa relégation", écrit le club, annonçant avoir "décidé de saisir immédiatement le Conseil d'État". L'OL s'est ainsi montré "surpris que la LFP se réjouisse dès ce soir de la position du Tribunal Administratif alors que celui-ci ne s'est en aucun cas prononcé sur le bien fondé de sa demande!". "Cela ne change donc en aucun cas la nature et le fondement des recours introduits par l'Olympique Lyonnais" qui, "dès lundi matin, saisira le Conseil d'Etat, seul compétent en premier et dernier ressort", a réagi le club de Jean-Michel Aulas.

De la même manière, le président toulousain Olivier Sadran a relevé que l'organe saisi n'était "pas compétent". "Je n'ai pas l'habitude de commenter les décisions de justice mais sans doute faudra-t-il alors aller devant les organes compétents", a réagi auprès de l'AFP le dirigeant, actuellement en négociations exclusives avec un fond d'investissement américain pour vendre le club.

(Avec AFP)

Ligue 1

Retour à la case départ : Areola revient au PSG

IL Y A UN JOUR
Ligue 1

Ils sont dans l'ombre mais font vivre les clubs : Bessong, l'or vert du Roudourou entre ses mains

HIER À 20:39
Dans le même sujet
FootballLigue 1
Partager avec
Copier
Partager cet article