Getty Images

Amiens doit s'en contenter

Amiens doit s'en contenter

Le 15/01/2020 à 20:50Mis à jour Le 15/01/2020 à 21:23

LIGUE 1 - Pas de vainqueur entre Amiens et Reims. Menés au score, les Picards ont su revenir au score pour prendre un petit point dans la course au maintien (1-1) mercredi, en match en retard de la 16e journée. Les Amiénois, 18es au classement, prennent trois points d'avance sur Nîmes, 19e.

Un nul mais deux perdants. Alors qu’ils voulaient tous les deux faire une belle opération au classement lors de ce match en retard de la 16e journée, Amiens et Reims se sont neutralisés (1-1) au stade de la Licorne. Un résultat logique dans un match longtemps terne et fermé, car si Reims a mieux entamé le match, affiché plus de maîtrise et mené, Amiens a bien réagi pour revenir. Les Picards, qui sont les plus déçus de la soirée, restent 18es au classement, à deux longueurs de Metz.

Même si Reims pouvait grimper à la cinquième place en cas de victoire, c’est bien Amiens qui a le plus perdu à l’occasion de ce match en retard. Alors qu’ils avaient l’occasion de revenir à hauteur de Metz en cas de victoire, les joueurs de Luka Elsner ont enchaîné un huitième match sans victoire en Ligue 1, affichant leurs faiblesses du moment. Cette équipe si surprenante et joueuse en début de saison n’arrive plus vraiment à peser sur les défenses adverses, à l’image d’une première période affligeante offensivement, malgré la présence de Moussa Konaté et de Serhou Guirassy en attaque (0 tir).

D’abord amorphe, Amiens a bien réagi

Dans une première mi-temps (très) pauvre en occasion, Reims s’est montré plus précis et plus dangereux. Moussa Doumbia a fait passer un premier frisson dans les tribunes, sur une frappe lointaine et fuyante qui a touché le poteau de Régis Gurtner (28e). Finalement, c’est le Suisse Dereck Kutesa qui a marqué son premier but en Ligue 1 au terme d’une très belle chevauchée, juste avant la pause (0-1, 45e+1).

Dans l’obligation de répondre, Amiens a dès lors sorti les crocs. Si les entrées de Thomas Monconduit et Juan Otero à la place de Stiven Mendoza et Eddy Gnahoré à la pause n’ont pas transfiguré les locaux, c’est le penalty obtenu par Guirassy, suite à une faute d’Axel Disasi, qui a sonné la révolte. Konaté a d’abord transformé l’offrande en deux temps pour permettre aux siens de revenir (1-1, 54e). Puis, alors que le match s’animait, Bakaye Dibassy a été proche d’inscrire une superbe volée de loin, sauf que le ballon est passé à un rien du but de Pedrag Rajkovic.

Finalement, l’ouragan amiénois s'est très vite calmé, et Reims a ensuite remis le pied sur le ballon pour calmer les ardeurs des locaux. C’est même la troupe de David Guion qui a failli reprendre les devants, avant que Boulaye Dia ne soit signalé hors-jeu pour un rien (68e). Amiens n’a jamais réussi à se montrer dangereux ensuite, et devra vite relever la tête pour réussir son opération maintien, à commencer dans dix jours face à Brest.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0