Football
Ligue 1

Eyraud s’attaque vivement à Aulas, qui le menace de "plainte pour diffamation"

Partager avec
Copier
Partager cet article

Jacques-Henri Eyraud

Crédit: Getty Images

ParArthur Merle
14/03/2020 à 23:02 | Mis à jour 14/03/2020 à 23:06
@arthurmrle

LIGUE 1 - Visiblement excédé par la proposition de Jean-Michel Aulas de rendre la saison blanche si elle ne pouvait pas se terminer à cause du coronavirus, le président marseillais Jacques-Henri Eyraud a vivement critiqué la position de son homologue dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche. Ce à quoi le patron des Gones a rapidement réagi…

La guerre des mots entre Jacques-Henri Eyraud et Jean-Michel Aulas reprend. Avec virulence. Vendredi, le président de l’Olympique Lyonnais estimait, dans les colonnes du Monde, que la meilleure solution en cas d’impossibilité de finir la saison de Ligue 1 serait tout simplement d’annuler cette dernière. Et de repartir avec les positions de la fin du dernier exercice, à savoir un OL qualifié en Ligue des champions et un OM… privé de coupe d'Europe.

De quoi faire grincer des dents du côté du club phocéen, où Dimitri Payet et Alvaro Gonzalez ont réagi via Twitter. Un peu plus tard, le président des deux Olympiens a pris le relais. Avec un ton tout autre, dans une tribune publiée dans Le Journal du Dimanche. Parlant d’un "Lider maximo, prêt à bondir sur un virus dévastateur pour occulter la saison difficile de son club", Eyraud a commencé fort. Pour mieux poursuivre.

Ligue 1

Un montant record pour oublier Osimhen : Le LOSC a cassé sa tirelire pour David

IL Y A 19 HEURES
Quand la fièvre sera retombée, Aulas verra l’obscénité de sa proposition

"Allez, faisons comme si cette saison sportive n'avait jamais existé. Lavons-nous bien les mains avec la lotion qui détruit les résultats sportifs et efface la vérité du terrain", s’est lâché JHE dans une métaphore douteuse. "L'idée même d'exploiter cette épreuve collective à des fins d'intérêt personnel est indécente. Quand la fièvre sera retombée, Jean-Michel Aulas verra l'obscénité de sa proposition opportuniste et reviendra vite aux valeurs qui font de lui un immense dirigeant du football".

Très actif toute la journée de samedi sur Twitter, pour réagir aux propos de Nathalie Boy de la Tour - présidente de la LFP - et de Didier Quillot - directeur général exécutif - à ce sujet, Aulas s’était également exprimé sur Canal Plus pour clarifier sa position. Mais le président rhodanien n’a que très peu goûté à cette attaque franche de son homologue. Et a une nouvelle fois usé de son terrain de jeu favori.

Heureusement, le ridicule tue moins que le coronavirus

"Heureusement pour toi et tes disciples que le ridicule tue moins que le coronavirus, a-t-il écrit dans un tweet. Pour le reste j’espère de tout mon cœur que le championnat reprendra vite et que nous pourrons le terminer comme le match de Ligue des Champions et la finale de la Coupe (de la Ligue, ndlr)".

Et JMA de poursuivre, plus piquant encore : "Pour toi JH le plus dur commence. Le foot n’a jamais été ta meilleure compétence : après avoir proposé d’augmenter les points pour les buts marqués hors de la surface, les 200 M€ de pertes en 3 ans pour 30 autorisés par le fairplay financier. Tu t’exposes à une plainte en diffamation car tu as travesti mes propos !". Qui a dit que l’on s’ennuyait sans matches à regarder ?

Ligue 1

Retour à la case départ : Areola revient au PSG

HIER À 11:38
Ligue 1

Ils sont dans l'ombre mais font vivre les clubs : Bessong, l'or vert du Roudourou entre ses mains

HIER À 20:39
Dans le même sujet
FootballLigue 1
Partager avec
Copier
Partager cet article