Football
Ligue 1

Villas-Boas sur sa volte-face : "Très dur de revenir sur ma parole"

Partager avec
Copier
Partager cet article

André Villas-Boas et Jacques-Henri Eyraud fin mai 2019, quand tout allait encore bien...

Crédit: Getty Images

ParChristophe Gaudot
10/07/2020 à 05:42 | Mis à jour 10/07/2020 à 05:48
@ChrisGaudot

LIGUE 1 - Dans une interview accordée à L'Equipe, Andre Villas-Boas a évoqué la période de flottement pendant laquelle il a bien failli quitter l'Olympique de Marseille suite au départ d'Andoni Zubizarreta. Alors qu'il avait lié son destin à celui du directeur sportif, "AVB" est resté. Un décision qui n'a pas été facile à prendre.

Les semaines ont passé mais les suiveurs de l'Olympique de Marseille le savent : André Villas-Boas a été tout proche de quitter l'OM quand Andoni Zubizarreta a été poussé vers la sortie. Liant son avenir à celui du désormais ex-directeur sportif du club, le technicien portugais n'avait pas beaucoup de solution. Il est finalement resté, revenant sur sa parole après avoir discuté avec les joueurs et le propriétaire, Frank McCourt.

Ligue 1

Après Gueye, l'OM veut renforcer son arrière-garde : Balerdi ciblé par Villas-Boas

08/07/2020 À 06:22

"Ces moments ont été très difficiles pour moi, c'est très dur de revenir sur ma parole alors que je m'étais exposé publiquement, admet dans L'Equipe celui qui a emmené l'OM sur le podium de Ligue 1. Tu perds un peu la face." En effet, quand Andoni Zubizarreta, et son bras droit Albert Valentin, tous les deux amis de l'entraîneur portugais, ont quitté le club, nombreux étaient ceux qui pensaient que Villas-Boas allait suivre. Parce qu'il l'avait annoncé premièrement et parce que les moyens de l'OM n'étaient plus en adéquation avec son ambition. Mais "AVB" est resté.

Une relation qui s'améliore avec Eyraud

"Les joueurs et seulement les joueurs ont été la clé pour me faire changer d'avis, révèle le Portugais. J'ai eu beaucoup d'entre eux au téléphone pendant des jours d'incertitude par rapport à mon futur à l'OM et ils ont fait en sorte que je change d'avis." A son retour à la Commanderie, le coach leur a d'ailleurs rendu hommage. Si Villas-Boas admet que la Ligue des champions à Marseille, c'est "attirant", une discussion avec Frank McCourt a aussi pesé dans la balance.

"Il m'a dit quelque chose de marquant, assure l'ancien coach de Porto et Chelsea. Il voudrait continuer à faire des investissements pour l'OM mais il est mis en difficulté par le fair-play financier." Sanctionné financièrement mais pas exclu des compétitions européennes, Marseille s'en est bien tiré. Du côté de sa relation avec Jacques-Henri Eyraud, "AVB" assure que "ça va mieux". "La ligne directe a un peu changé les choses parce qu'on est obligés d'être en contact tous les jours", conclut-il.

Ligue 1

Disasi à Monaco, c'est fait

IL Y A 13 HEURES
Ligue 1

Meunier allume Leonardo : "Avoir un poste important n'autorise pas à mentir"

HIER À 17:07
Dans le même sujet
FootballLigue 1
Partager avec
Copier
Partager cet article