Getty Images

Strasbourg - PSG reporté, pas une aubaine pour Paris

Strasbourg - PSG reporté, pas une aubaine pour Paris

Le 07/03/2020 à 12:16Mis à jour Le 07/03/2020 à 12:36

LIGUE 1 – Initialement prévue samedi (17h30), la rencontre entre Strasbourg et le PSG a été reportée en raison de la forte propagation du coronavirus dans le Grand-Est. Un report qui ne fait pas les affaires de Thomas Tuchel, qui pouvait profiter de cette rencontre pour faire quelques ajustements à quatre jours du 8e de finale retour de la Ligue des champions contre Dortmund.

La course contre la montre est lancée. Avec le report de la rencontre face à Strasbourg, les Parisiens se sont vus privés d'une dernière répétition avant leur 8e de finale retour contre Dortmund mercredi prochain. Thomas Tuchel et ses hommes vont donc devoir se contenter de séances d'entraînement d'ici le 11 mars. Et ce n'est pas forcément une bonne nouvelle.

Neymar a besoin de rythme

La rencontre au stade de la Meinau était, en partie, l'occasion pour le coach allemand de donner du rythme à son numéro 10 brésilien. "C'est absolument nécessaire qu'il joue, joue et rejoue. Il a besoin de rythme pour être le meilleur. C'est bien pour lui qu'on ait un autre match contre Strasbourg", déclarait Thomas Tuchel après la demi-finale de la Coupe de France remportée sur la pelouse de Lyon mercredi (1-5). Il n'en sera finalement rien.

Après la défaite lors du match aller à Dortmund, Neymar avait justifié sa prestation moyenne par un manque de rythme. Depuis, la star brésilienne n'a joué que deux matches (en entier) sous les couleurs parisiennes. Et lors de sa dernière apparition face à Lyon, le numéro 10 n'a pas semblé au meilleur de sa forme physique malgré quelques éclairs de génie dont lui seul a le secret.

Vidéo - On est passé près d'un chef-d'œuvre : Neymar régale Cavani qui trouve le poteau

00:45

Il n'y a pas que Neymar qui avait besoin de retrouver du rythme avant la réception de Dortmund. Angel Di Maria, sorti en première mi-temp face à Dijon le 29 février dernier à cause d'une gêne à la cuisse, aurait dû profiter de la rencontre face à Strasbourg pour retrouver quelques sensations. Mais comme l'intégralité de ses coéquipiers, "El Fideo" devra se contenter de séances au Camp des Loges.

Tuchel avait quelques ajustements à faire

Au-delà de redonner du rythme à certains de ses joueurs, Thomas Tuchel pouvait profiter du déplacement à la Meinau pour faire quelques derniers ajustements tactiques. L'Allemand aurait sans doute pu tester la paire Marquinhos - Paredes au milieu, étant donné qu'Idrissa Gueye était indisponible. L'entraîneur parisien pouvait aussi donner du temps de jeu à Thilo Kehrer sur le côté de droit de la défense, poste qu'il assurera face à Dortmund mercredi prochain en l'absence de Thomas Meunier.

Kehrer et Marquinhos

Kehrer et MarquinhosGetty Images

Ce match contre Strasbourg avait donc de multiples vertus pour les Parisiens. Il aurait aussi éclairci quelques zones d'ombre autour de la concurrence entre Cavani et Icardi : l'attaquant qui allait débuter cette rencontre aurait eu, sans doute, de grandes chances d'être titulaire face à Dortmund. Désormais, Thomas Tuchel va devoir faire ses derniers choix et ajustements lors des prochaines séances d'entraînement. Il reste quatre jours aux Parisiens pour aborder ce match retour dans les meilleures dispositions.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313