1. Marquinhos est-il prêt à endosser le leadership du PSG ?

C'est le projet depuis le départ. Quand Marquinhos avait posé ses bagages à Paris en 2013, il était déjà le successeur annoncé de Thiago Silva. A tous les niveaux. Le Brésilien était amené à terme à endosser le rôle de leader défensif tenu par son compatriote au sein du club de la capitale. Il était aussi destiné à devenir le capitaine du PSG après le départ de l'ancien Milanais. Dans cette optique, il avait ainsi été désigné vice-capitaine de la formation parisienne. La fin de l'ère Thiago Silva actée, le voilà désormais face à toutes ces responsabilités. La question est de savoir s'il est prêt à les assumer.

Ligue 1
Formidable joueur, leader imparfait : Thiago Silva, le drame du héros du quotidien
09/06/2020 À 09:53

Jusqu'ici, Marquinhos a donné beaucoup de signes positifs dans cette optique. Son attachement au club n'est plus à prouver. Il est en la meilleure incarnation. En devenir le leader ne lui a jamais fait peur. Mais être seul face à ce statut change totalement la donne. C'est un lourd fardeau et Thiago Silva l'a bien montré. Quasiment irréprochable, O'Monstro n'en a pas moins été pointé du doigt à chaque tempête traversée par le club de la capitale. Il a souvent servi de paratonnerre quand ses coéquipiers n'étaient pas non plus à la hauteur, y compris Marquinhos. A 26 ans, l'ancien Romain se retrouve sans filet. Et être seul en première ligne, c'est repousser des limites qu'il n'a encore jamais affrontées.

2. Paris peut-il parier sur Kimpembe ou doit-il recruter ?

La question du recrutement se pose fatalement à la perte d'un titulaire. Particulièrement quand il s'agit du chef de défense. D'un point de vue quantitatif, Paris est cependant déjà bien armé dans ce secteur. Avec Marquinhos, Presnel Kimpembe, Abdou Diallo, Thilo Kehrer voire Tanguy Kouassi, s'il prolonge, le PSG ne manque pas de solutions. Mais le problème n'est pas là. Il se situe clairement sur le plan qualitatif. Perdre Thiago Silva, c'est perdre son meilleur défenseur et l'un des plus performants au monde. C'est aussi perdre un joueur qui avait cette faculté unique à bonifier son coéquipier de la charnière centrale. Marquinhos dans un premier temps. Kimpembe dans un second.

Cette charnière Marquinhos-Kimpembe pourrait être amenée à durer. C'est certainement la volonté du PSG. Cela n'en reste pas moins un gros pari. Si elle avait connu des débuts tonitruants face au FC Barcelone en 2017 (4-0), elle n'a pas si souvent été mise en place depuis. Il y a déjà un léger doute sur la capacité de Marquinhos à tenir pleinement ce rôle de chef de défense aussi bien que son compatriote. Mais il est encore plus gros pour le Français. Capable de meilleur comme du pire, il n'a pas donné suffisamment de signes de fiabilité. Recruter un défenseur central de premier plan, ce n'est vraiment pas donné. Mais miser sur Kimpembe, c'est peut-être encore plus risqué.

Un favori, des outsiders mais beaucoup de limites : qui pour remplacer Thiago Silva ?

3. Le débat de la sentinelle est-il relancé ?

Marquinhos a essentiellement été utilisé au milieu de terrain par Thomas Tuchel. Surtout pour une question de profil. Même s'il est défenseur central de formation, le Brésilien a apporté des qualités essentielles dans l'entrejeu pour permettre l'équilibre du collectif parisien. Il n'est pas du tout acquis que le technicien allemand conserve son poste la saison prochaine. Mais ce n'est pas vraiment la question. Ce qui ressort de son mandat sur le banc du PSG jusqu'ici, c'est que le débat du rôle de sentinelle depuis le départ de Thiago Motta n'a jamais été vraiment réglé.

Paris avait pourtant fait des efforts pour se renforcer au milieu depuis l'hiver 2019 avec les recrutements de Leandro Paredes, Idrissa Gueye et Ander Herrera. Cela n'a pas empêché Tuchel de maintenir Marquinhos comme son premier choix pour accompagner Verratti au milieu. Le repositionnement probable du Brésilien défense centrale après le départ de Thiago Silva remettrait ainsi la question de la sentinelle au centre des débats. Recruter un joueur de ce profil est une option, mais les candidats ne sont pas légion. C'est cependant une nécessité. Avoir un élément capable d'évoluer dans ce registre est souvent essentiel pour un candidat à la Ligue des champions.

Un cul de sac à 70 millions : Paris et la mauvaise gestion de la défense centrale

4. Comment Kouassi peut devenir le grand gagnant de l'affaire ?

Pour le PSG, la solution interne existe pour compenser numériquement le départ de Thiago Silva dans le secteur défensif. C'est même l'un des enjeux de son mercato actuel : Tanguy Kouassi. Celui qui vient de fêter ses 18 ans a donné des signes positifs pour signer son premier contrat professionnel au sein de son club formateur malgré la convoitise des plus grands clubs. Il demande notamment des garanties sportives et du temps de jeu après avoir prouvé un potentiel indéniable sur quelques apparitions cette saison. La perte de Thiago Silva peut jouer en sa faveur dans cette optique.

Sa polyvalence est un atout. Car Kouassi est à la fois capable d'évoluer en défense centrale mais aussi en milieu défensif, et donc de jouer ce rôle de sentinelle que Marquinhos pourrait délaisser pour retrouver la défense centrale. Mais si Kouassi tient une superbe opportunité, c'est aussi parce qu'aucun joueur du secteur défensif parisien ne s'est vraiment détaché comme un élément incontournable à l'exception du Brésilien. Il aura vraisemblablement sa chance. Et enchaîner quelques belles prestations pourraient même lui ouvrir les portes pour un statut de titulaire. A condition qu'il confirme rapidement tout son potentiel.

"Lourd de ouf", 4000e but, puissance et polyvalence : Kouassi, un double enjeu pour Paris

5. Quel impact le départ de Thiago Silva aura-t-il avoir sur le projet du PSG ?

C'est une page de l'histoire de l'ère QSI qui se tourne. Thiago Silva était l'un des garants du projet par son statut de capitaine et son impact global au PSG. Sur le terrain comme en dehors. Son départ marque un moment charnière. La question, c'est la nouvelle orientation donnée au projet. Elle est d'autant plus cruciale qu'elle implique ses deux figures de proue les plus importantes : Neymar et Kylian Mbappé. Ils seront tous les deux en fin de contrat en 2022. Ils sont tous les deux convoités par les deux géants de la Liga, le Barça et le Real. Le Brésilien et le Français seront particulièrement attentifs aux choix de leur direction quant aux ambitions du club sur la scène européenne.

L'enjeu, c'est le message. Faire comprendre à ces deux stars que la perte sportive constituée par le départ de Thiago Silva ne va pas altérer les rêves de grandeur du club de la capitale. Cela peut passer par un mercato musclé, mais le timing est délicat avec les répercussions de la crise sanitaire sur la puissance économique de Paris. Le rôle de Leonardo n'en sera que plus important. Le directeur sportif du PSG a déjà bien commencé le travail en obtenant le transfert définitif de Mauro Icardi. Sa capacité à augmenter la qualité de l'effectif sans Thiago Silva sera essentielle pour que Paris se donne une chance de prolonger l'aventure avec les deux stars parisiennes.

Pourquoi le mercato pourrait symboliser l'effacement progressif de Tuchel

Ligue 1
Rai élu meilleur joueur de l'histoire du PSG devant Susic et Ronaldinho
IL Y A 17 HEURES
Ligue 1
Neymar touché à un mollet est incertain contre Angers
HIER À 20:19