C’est un serpent de mer qui adore les eaux du Vieux-Port. Que faire de Kostas Mitroglou ? Après des prêts ratés du côté de Galatasaray (14 matches, 2 buts) et du PSV Eindhoven la saison passée (18 matches, 3 buts), le Grec est de retour à l’OM. Pour le plus grand malheur de Pablo Longoria, nouveau "head of football" qui va devoir régler ce problème au plus vite avant de se lancer dans son scouting XXL.

Car une chose semble claire pour André Villas-Boas : Mitroglou n’a pas vocation à jouer avec l'OM cette saison. Pour les différents matches amicaux du club phocéen, le Grec a été prié de rester à Marseille où il s’entraîne seul. Ce qui agace au sein du clan Mitroglou, cité par France Football : "C'est un dossier mal géré, surtout que la crise actuelle ne va pas aider à trouver une solution, explique un proche du dossier à l’hebdomadaire. Amavi était enterré, il a été relancé par Villas-Boas et a de nouveau une valeur sur le marché. Mitroglou aurait pu rendre des services en ce début de saison. Là, il est à la cave... Il n'a aucune offre, aucun intérêt."

Football
Bayern, Montpellier, Stuttgart : l'OM dévoile la suite de son calendrier estival
27/07/2020 À 20:56

Le problème, c’est que le contrat de Mitroglou court jusqu’en 2021 et que si personne ne vient toquer à la porte, c’est un salaire de 350 000 euros bruts par mois que l’OM devra payer à son attaquant indésirable. Une somme énorme en ces temps de serrage de ceinture. Alors, selon FF, l’OM pourrait songer à une résiliation de contrat. Reste encore à trouver un accord avec le clan du Grec…

Niang trop cher, nos 5 idées d’attaquants pour l’OM

Ligue 1
"C’est pas la capitale, c’est Marseille bébé" : Jusqu'où joueurs et clubs peuvent-ils chambrer ?
IL Y A 11 HEURES
Ligue 1
Aouar, Draxler, Sanson : Les gros de L1 vont-ils réussir à dégraisser ?
HIER À 08:23