Football
Ligue 1

Mais pourquoi s'arrachent-ils tous Aouchiche ?

Partager avec
Copier
Partager cet article

Adil Aouchiche avec l'équipe de France U17

Crédit: Getty Images

ParMartin Mosnier
06/06/2020 à 09:07 | Mis à jour 06/06/2020 à 09:07
@MM_eurosportfr

LIGUE 1 - Il est l'une des stars des ces prémices de mercato en Ligue 1. Pourtant, Adil Aouchiche, promesse du centre de formation du PSG, a très peu joué avec les professionnels. A 17 ans, il voit une foule de prétendants s'amasser devant lui. Pourquoi ? Tentative de réponse.

Soixante-cinq minutes de jeu en Ligue 1, 97 minutes (et un but) en Coupe de France. Un bilan maigre mais un âge (17 ans) qui permet de relativiser l'épaisseur du CV. Adil Aouchiche attise les convoitises. Saint-Etienne, qui tient la corde, fait des pieds et des mains pour s'attacher ses services et contenter les désirs de Claude Puel, Lille guette le jeune homme avec appétit, Galatasaray rêve de lui, Rennes et Bordeaux sont prêts à lui dérouler le tapis rouge et Arsenal est prêt à surgir. Aouchiche n'a pas encore signé professionnel et son bail avec le PSG, où il est bien difficile de se faire une place, s'achèvera à la fin du mois.

Voilà pourquoi il aiguise les appétits même s'il n'a encore rien montré ou presque chez les professionnels. Le marché des très jeunes, particulièrement en L1 où des clubs ont fondé leur stratégie sur leur recrutement (Monaco, Lille, Bordeaux et désormais Saint-Etienne avec Claude Puel), est devenu ultra-concurrentiel. Dans cette catégorie-là, Adil Aouchiche est la cible de ce début d'été en France. Pourquoi ? "Il est au-dessus du lot dans sa catégorie d'âge", démarre son sélectionneur chez les U16, U17 et U18 désormais, Jean-Claude Giuntini. Et il l'a démontré avec l'équipe de France d'abord lors de l'Euro U17 à Dublin dont il a fini meilleur buteur avec neuf réalisations en cinq matches et un quadruplé en quart de finale.

Ligue 1

Ciblé par l’OM, Balerdi ne sera pas retenu par le Borussia Dortmund

IL Y A 8 HEURES

Une jolie feinte et une grande première pour Aouchiche : l’ouverture du score en vidéo

00:01:16

Référence mondiale de sa catégorie d'âge

La Coupe du monde au Brésil l'été dernier a consolidé sa réputation. Non seulement le Parisien a fini meilleur passeur de la compétition mais il a décroché le Ballon d'Argent récompensant le deuxième meilleur joueur du Mondial. Autant dire qu'Aouchiche, capable de jouer en meneur axial comme soutien de la ligne d'attaque ou dans un rôle de relayeur, s'est installé comme une référence internationale de sa catégorie d'âge (celle des joueurs nés en 2002).

Adil Aouchiche élu deuxième meilleur joueur de la Coupe du monde U17

Crédit: Getty Images

"C'est un garçon qui a énormément évolué, continue Giuntini. Il était plutôt centré sur lui-même en U15 et U16, ce qui n'est d'ailleurs pas anormal à cet âge. Il jouait au ballon, pas au foot. Mais il a évolué de façon remarquable. Au Brésil, il a prouvé son efficacité dans son jeu avec les autres. Il a une capacité à être accessible puis à délivrer des passes très intéressantes. Mais il ne se contente pas de ça : il court beaucoup et à haute intensité, se montre généreux dans l'effort défensif. Et sur ses prises de balle, il fait de vraies différences." Un profil complet qui lui dessine un avenir radieux ? Difficile de se prononcer. Proche du profil d'un Houssem Aouar, Aouchiche n'a que 17 ans et les fleurons de leur génération chez les jeunes ne font pas toujours des cracks chez les professionnels.

Je suis généralement prudent avec les jeunes mais là…

Âgé de 19 ans aujourd'hui, Yacine Adli épouse à peu près les mêmes caractéristiques dans le jeu et le même parcours : élément-clé de la sélection, plus belle promesse du centre de formation parisien. Mais son éclosion à Bordeaux réclame de la patience. Arrivé en Gironde en janvier 2019, il fait ses gammes avec quelques coups d'éclat mais beaucoup d'irrégularité. "Il faut y aller par étape, préconise Giutini. Il faut être prêt à faire des morceaux de match pour emmagasiner de l'expérience. Passer du foot de jeunes au foot d'hommes n'est pas simple. Dans l'impact, le rythme et l'intensité, le fossé est gigantesque voire disproportionné entre ce qu'il a connu jusqu'ici et la Ligue 1. Mais Adil peut s'installer dans une équipe de L1 en cours de saison. Je suis généralement prudent pour un jeune mais là, je n'ai pas envie de faire de la langue de bois : vu ce qu'il a montré jusque-là, il a un avenir positif devant lui. "

Adil Aouchiche (PSG)

Crédit: Getty Images

Une promesse qui s'appuie sur un constat : Aouchiche a la tête bien faite, une assurance qui fait bien souvent la différence à ces âges charnières. Giutini toujours : "Il a une maturité hors du commun, il est très curieux et éternellement positif. C'est un garçon très agréable dans un groupe." Reste à réussir son arrivée chez les pros. Encaisser les exigences de la rugueuse L1 à un poste, celui de meneur axial, très exposé n'a rien d'évident. Il faudra aussi et surtout choisir le bon projet. Mais là, Aouchiche semble avoir l'embarras du choix.

Ligue 1

Mbappé, toujours pas pressé de prolonger

HIER À 07:17
Ligue 1

Sans Silva, il va prendre de l'épaisseur : Kimpembe prolonge jusqu'en 2024

11/07/2020 À 16:28
Dans le même sujet
FootballLigue 1
Partager avec
Copier
Partager cet article