Avec voitures de luxe et masques obligatoires, les joueurs du Paris SG ont retrouvé lundi leur centre d'entraînement au compte-goutte pour un premier examen médical, coup d'envoi d'une préparation cruciale en vue du tournoi final de la Ligue des champions en août. L'entraîneur Thomas Tuchel a lancé vers 8h30 le ballet des va-et-vient qui a agité le fief du club à Saint-Germain-en-Laye, provoquant la curiosité des quelques promeneurs qui profitent du bois voisin.

Derrière la bâche, toute la matinée, les stars du club se sont succédées, une à une et à intervalle régulier, pour passer un test de dépistage PCR au Covid-19 et repartir avec un kit sanitaire. Si le masque aux couleurs du club et le "check" avec le coude étaient de rigueur, les Brésiliens Thiago Silva et Marquinhos se sont croisés en se faisant un court câlin, en dépit des règles de distanciation sociale.

Ligue 1
"Il n'y a plus de règle" : de Kouassi à Kalulu, le far west du marché des premiers contrats pros
21/06/2020 À 22:54

Après trois mois et demi d'interruption, le PSG doit encore s'adapter aux nouvelles consignes sanitaires qui encadrent la reprise du football. Jeudi, après des examens physiques et médicaux supplémentaires, c'est par petits groupes que les joueurs pourront retrouver le ballon.

Sans Cavani ni Meunier

Dans ce contexte particulier, ils ont un mois pour renouer avec la forme avant les grosses échéances de cet été: les finales de Coupe de France (contre Saint-Etienne, vers le 24 juillet) et de Coupe de la Ligue (contre Lyon, vers le 31 juillet) et, surtout, les quarts de C1 à Lisbonne, à partir du 12 août. "Je suis excité à l'idée de reprendre, je pense beaucoup à la Ligue des champions, bien sûr. Je n'en peux plus d'attendre le retour sur le terrain, et d'écrire l'Histoire, si Dieu le veut", a déclaré Neymar, sur son site internet.

La superstar brésilienne, dans son van noir, a été le dernier convoqué, vers 11h, juste après Kylian Mbappé. Il est reparti une dizaine de minutes plus tard. Si le PSG a un "groupe fort", comme l'assure "Ney", l'effectif qui affrontera cet été périlleux ne sera pas le même que celui qui a vaincu Dortmund en 8e de finale, début mars (1-2, 2-0). La difficile question juridique des fins de contrat au 30 juin a amputé l'effectif de deux cadres, Edinson Cavani et Thomas Meunier, qui n'ont pas trouvé d'accord pour poursuivre deux mois de plus.

Les deux joueurs n''étaient pas présents au Camp des Loges, ni les jeunes Adil Aouchiche et Tanguy Kouassi, qui sont proches d'un départ après l'échec des négociations pour signer leur premier contrat pro. Mais Thiago Silva, Layvin Kurzawa et Eric Maxim Choupo-Moting, pressentis pour rester jusqu'en août, étaient bien là.

Préparation "pas évidente"

Avec un effectif amoindri, sans la possibilité de le renforcer pour la C1, et dans une période de mercato toujours agitée, le PSG avance sur un fil, d'autant que la coupure de trois mois à cause du Covid-19 a déréglé la machine. Pour une formation qui a subi beaucoup de blessures avant l'interruption, le danger d'une rechute physique est dans tous les esprits. "Le gros souci du PSG, à mon avis, ce n'est pas le temps de préparation, mais l'enchaînement des matches qui va se produire derrière", explique à l'AFP Xavier Frezza, préparateur physique de plusieurs joueurs de Ligue 1.

Leonardo (PSG)

Crédit: Getty Images

"Soit les joueurs font une préparation assez intensive et ils risquent d'être très fatigués au moment des matches. Soit ils y vont plus "light", pour être en forme pour août, mais ils peuvent le payer en septembre, en octobre. Ce n'est pas évident pour eux", poursuit-il. Le club de Lyon, dans un situation similaire avec un 8e de finale retour de C1 à disputer contre la Juventus le 7 ou 8 août, a repris deux semaines plus tôt - un temps que les Parisiens ont consacré à leurs vacances. Le PSG pourrait reprendre par un un maatch amical au Havre (L2) le 11 ou 12 juillet, selon L'Equipe. Un autre match pourrait suivre. Après le tour de chauffe, il sera déjà temps pour le club parisien de se mettre au sprint.

Ligue 1
Rai élu meilleur joueur de l'histoire du PSG devant Susic et Ronaldinho
HIER À 16:44
Ligue 1
Neymar touché à un mollet est incertain contre Angers
28/09/2020 À 20:19