Les saisons de L1 et de L2 ne reprendront pas. "La saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra pas reprendre", avait déjà annoncé le Premier ministre Edouard Philippe ce mardi après-midi. Mais il y avait un petit doute après une communication du ministère des Sports, qui a ouvert la porte à des matches en août. Quelques heures plus tard, Noël Le Graët s'est cependant montré plus catégorique. Pour lui, c'est bel et bien terminé. "On a informé le Comex (ndlr : comité exécutif), ce qu’il savait déjà, que la Ligue 1 et la Ligue 2 ne démarraient pas, que le National ne démarrait pas non plus ni la D1 féminine. Ces quatre compétitions sont définitivement arrêtées pour la saison 2019-2020", annonce le président de la FFF dans une interview au Télégramme.

Ligue 1
"Arrêt définitif", champion, droits TV : une allocution et des questions
28/04/2020 À 16:23

Noël Le Graët, qui rappelle que la "ligue a une délégation de pouvoir de la fédération", estime que l'idée de finir les championnats en septembre et en octobre est caduque. Selon le Costarmoricain, c'est devenu impossible "par rapport à l’UEFA". "On a eu une discussion à ce sujet avec le président de l’UEFA (…), ajoute-t-il. L’UEFA commence ses compétitions en août. Et le championnat de France de première division, pour que ça puisse passer sur l’année prochaine de part les matchs de l’Equipe de France qui n’ont pas eu lieu (2 en mars et 2 en juin), doit débuter mi-août".

En revanche, le dirigeant breton a moins de certitudes pour les montées et les descentes. Même s'il a une idée très précise sur la question. "Je suis pour l’application des règlements", prévient-il dans le quotidien régional. "Il devrait donc y avoir deux montées de National en D2, la D2 devrait avoir deux descentes et deux montées et donc deux descentes de Ligue 1 car je ne vois pas comment on pourrait faire des barrages", précise l'ancien président de Guingamp. Dans son esprit, les classements seront figés après "la dernière journée" disputée intégralement. Une bonne nouvelle pour Lorient et Lens, les deux leaders de L2. Mais pas vraiment pour Amiens et Toulouse, les deux derniers de L1.

Ligue 1
Saint-Etienne, Puel et poings liés
27/11/2020 À 15:04
Ligue 1
Blanquer fustige le football professionnel : "Une forme de cupidité et d'irréalisme"
22/11/2020 À 20:41