Roulez jeunesse ! André Villas-Boas a profité des matches de préparation pour faire jouer les jeunes issus du centre de formation de l'OM, les Minots. Et au milieu des Payet, Thauvin, Strootman et Alvaro, aucun n'a été ridicule, surtout pas Marley Aké. L'ailier gauche de 19 ans, qui peut également jouer avant-centre, a fait le bonheur de son coach et de ses coéquipiers.

Et d'entrée le coach portugais a prévenu son joueur : "On compte sur lui, il fera partie de l'effectif cette saison." Aligné d'entrée aux côtés de Florian Thauvin et Dimitri Payet contre le SV Heimstetten, Aké n'a pas attendu le retour du championnat pour s'illustrer. Sur son premier but, il a parfaitement suivi l'action et le ballon repoussé par le gardien adverse sur un tir de Morgan Sanson, pour mettre le cuir au fond des cages de la tête. Son deuxième but est tout aussi opportuniste.

Ligue 1
Rai élu meilleur joueur de l'histoire du PSG devant Susic et Ronaldinho
IL Y A 18 HEURES

Marley Aké, joueur de l'OM

Crédit: Getty Images

"Il peut devenir un grand joueur"

L'attaquant a prolongé il y a quelques semaines son contrat avec l'OM jusqu'en 2024. Il dévoilait ses objectifs : "J'ai d'abord progressé sur l'aspect physique, puis petit à petit, au fur et à mesure de la saison, sur l'aspect mental. J'ai beaucoup appris et j'espère que ça va continuer comme ça, les prochaines années." Progrès remarqués par ses coéquipiers, dont Valentin Rongier, très élogieux envers Aké après le match face au SV Heimstetten : "Marley s'est aguerri physiquement, il a compris que s'il voulait exister en Ligue 1, il fallait qu'il résiste aux défenseurs."

Sa polyvalence est un atout indéniable, alors que le club cherche toujours à doubler le poste de Benedetto. La piste Niang a été abandonnée, la solution pourrait finalement venir du centre de formation. Si Aké en est là, c'est aussi parce qu'il a su profiter des opportunités qui s'étaient offert à lui la saison passée. L'attaquant avait déjà pu grappiller quelques minutes de jeu grâce à la pubalgie de Radonjic. Il avait fait sensation face au LOSC (1-2), se montrant décisif pour la victoire olympienne.

AVB n'avait pas caché son enthousiasme : "Il fait des entrées avec une très bonne envie, normalement comme attaquant mais aujourd'hui sur un côté, ce qui est sa position naturelle. Il a la vitesse. Il peut devenir un grand joueur." A gauche la saison passée, ou à la pointe de l'attaque lors des matches de préparation, Aké a montré sa polyvalence à ces deux postes, même s'il doit encore confirmer face à un niveau plus élevé. Le match amical contre le DACDunajská Streda samedi, puis face au Bayern Munich, le 31 juillet prochain, pourraient être un premier palier.

Ligue 1
Neymar touché à un mollet est incertain contre Angers
HIER À 20:19
Ligue 1
Le PSG maîtrise alors Tuchel… s'agace : "Franchement, je ne suis pas content"
28/09/2020 À 07:22