Getty Images

Premier rebondissement à l'OM : Rami absent de la reprise et visé par une procédure disciplinaire

Premier rebondissement à l'OM : Rami absent de la reprise et visé par une procédure disciplinaire

Le 01/07/2019 à 10:56Mis à jour Le 01/07/2019 à 16:51

LIGUE 1 - Ce lundi 1er juillet est synonyme de reprise pour les joueurs de l'OM. Si Luiz Gustavo s'est présenté le premier à la Commanderie, Adil Rami, lui, a brillé par son absence. Selon plusieurs médias, dont La Provence, le défenseur a été écarté du groupe et fait l'objet d'une procédure disciplinaire.

La saison 2019-2020 de l'OM débute officiellement ce lundi 1er juillet. Et elle fait (déjà) l'objet d'un premier rebondissement. Alors que les joueurs marseillais ont pris le chemin du centre d'entraînement Robert-Louis-Dreyfus pour se présenter à la reprise de l'entraînement, Adil Rami, lui, ne l'a pas emprunté. La raison ? Selon La Provence et L'Equipe, le défenseur fait l'objet d'une procédure disciplinaire de la part de son club.

Eyraud est irrité par le comportement du joueur

Pour l'heure, le motif de cette dernière n'a pas été précisé. Attendu en conférence de presse ce lundi midi, le président olympien avait l'occasion d'en dire plus à ce sujet. Que nenni. Jacques-Henri Eyraud a préféré ne pas l'évoquer. Cependant, selon L'Equipe, le président de l'OM aurait peu apprécié le comportement extra-sportif de l'international français. Que ce soit son départ prématuré avec Mme Anderson au gala de l'OM durant le mois d'avril, son activité sur les réseaux sociaux ou sa participation à diverses émissions TV.

Si Adil Rami se faisait un plaisir de retrouver le groupe, en attendant, le défenseur central de l'OM est écarté du groupe. De son côté, La Provence affirme que ce dernier a été averti durant le mois de juin et qu'il sera convoqué prochainement à un entretien préalable à un éventuel licenciement.

"La décision est antérieure à ses problèmes personnels", a précisé l'OM à l'AFP, évoquant sa séparation avec l'actrice Pamela Anderson et sa mise à l'écart d'une association de défense des victimes de violences conjugales, qui ont défrayé la chronique. Pour rappel, des joueurs comme Rod Fanni et Henri Bedimo avaient déjà fait l'objet d'une telle procédure de la part de l'OM dans le passé.

Dimitri Payet, Adil Rami (Olympique de Marseille)
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0