"Inexplicable". Voilà comment Mauricio Pochettino a qualifié la défaite des siens au Parc des princes, dimanche face au FC Nantes. Incapable de conserver son but d’avance à domicile et face au 19e de Ligue 1, le Paris Saint-Germain s’est fait punir par des valeureux Canaris. Une défaite d’autant plus incompréhensible quand on sait le contexte : en cas de succès, les Parisiens pouvaient retrouver leur place de leader.
Offre exceptionnelle : profitez d'Eurosport à -50%
Mais non. Mbappé et sa troupe n’ont pas su profiter des matches nuls concédés par Lille dimanche après-midi (0-0), et Lyon vendredi (1-1). Une deuxième défaite en un peu moins de deux mois face à un relégable du championnat, puisque le PSG s’était incliné à Lorient le 31 janvier dernier (3-2). Après la défaite face aux Merlus, Mauricio Pochettino avait évoqué un certain "accident". Aujourd’hui, cette théorie ne tient plus la route.
Ligue 1
Varane aurait fait son choix : il veut quitter le Real Madrid, le PSG déjà à l'affût
14/06/2021 À 15:28

3 défaites sur les 12 premiers matches, une première

La théorie de l’accident induit derrière une défaite un caractère exceptionnel à cette dernière. Or, les statistiques prouvent le contraire. Dimanche, en perdant trois points sur sa pelouse face au FC Nantes, le PSG a concédé sa septième défaite de la saison en championnat, soit le plus gros total depuis l’arrivée de QSI à la tête du club de la capitale. Et la saison n’est pas finie.
Contrairement à la conférence de presse donnée après la défaite à Lorient, Mauricio Pochettino n’a pas évoqué un accident, dimanche. Au micro de Canal +, l'Argentin a même évoqué un "match inexplicable" et a assuré qu'il n'y "avait pas d'excuses". Fataliste, le tacticien sait qu’il ne pourra plus défendre ses hommes après de telles prestations, tant elles ont été trop nombreuses cette saison pour un club avec le statut et les ambitions du PSG. Il est d’ailleurs devenu le premier entraîneur sous QSI a concédé trois défaites lors de ses douze premières rencontres sur le banc…

Être champion avec 7 défaites, pas impossible mais…

Autre statistique inquiétante : en s’inclinant face à Nantes dimanche, Paris a perdu son deuxième match de Ligue 1 consécutif au Parc. Ce n’était pas arrivé depuis 2012. Si le huis-clos y est sans doute pour beaucoup, cette stat’ traduit une réalité inquiétante pour Paris : les Rouge et Bleu ne sont plus imprenables au Parc. Ce qui était la force du PSG il y a encore quelques mois n’en est plus une aujourd’hui.
La dernière fois que le PSG a concédé sept défaites ou plus sur une même saison de Ligue 1, c’était lors de l’exercice 2010-2011. Avec huit revers au total, les Parisiens avaient terminé à la quatrième place, au pied du podium avec 60 points. Aujourd’hui, Paris est lancé dans une course au titre avec Lille, Lyon et Monaco. Il reste neuf matches au PSG pour inverser la tendance et s’imposer dans ce sprint final. Des confrontations directes vont avoir lieu avec Lyon, dès le week-end prochain, et Lille la journée d'après.
Être champion de France avec sept défaites ou plus au compteur, ce n’est pas impossible. L’Olympique Lyonnais l’avait fait à quatre reprises (2002, 2003, 2004 et 2008), ainsi que l’AJ Auxerre (1996). Rien d’impossible pour Paris, donc. Mais pour aller au bout, Mauricio Pochettino va devoir stopper l’hémorragie. Parce que le PSG semble bien plus prenable qu’avant.
Ligue 1
Canal+ annonce son retrait de la diffusion de la Ligue 1
11/06/2021 À 16:03
Ligue 1
Amazon devient diffuseur de la Ligue 1
11/06/2021 À 14:44