Les questions de leur été

C’est un copier-coller de la saison passée. L’institution PSG a-t-elle les reins assez solides pour retenir Neymar et Kylian Mbappé ? Si l’échéance concernant le prodige français semble avoir été repoussée à l’été 2021, le FC Barcelone reste déterminé à rejouer le feuilleton Neymar dès maintenant. Le problème reste cependant identique : sans cash, le Barça va vouloir mégoter. Et Paris doit s’attendre à encore subir de longs mois de bluff, à base de Unes tapageuses de la presse catalane et d’un silence qui en dit long de sa star.

Comment le PSG peut désormais se retrouver piégé dans le dossier Mbappé

Ligue 1
C'est officiel : Guion annonce son départ de Reims, Caillot confirme pour Oscar Garcia
15/04/2021 À 21:33
Mais la conjoncture actuelle pourrait forcer Paris à être plus enclin à négocier. Face à la crise, le club parisien sera évidemment moins touché que les clubs français. Il n’en reste pas moins qu’une forte somme d’argent pourrait être accueillie bien plus facilement que l’été dernier.
Mais ce ne sera pas le seul chantier d’envergure à mener au club. Avec de nombreux joueurs en fin de contrat, difficile d’imaginer Paris inactif sur des postes aussi prioritaires que ceux de défenseurs centraux ou d’attaquants de pointe. Car si Neymar occupera l’espace médiatique, les priorités parisiennes sont tout autres.

Avec 250 millions d’euros, voici le mercato idéal du PSG

Leur cibles

Curieux paradoxe : la cible prioritaire du PSG est déjà membre de son effectif. Prêté avec option d’achat en toute fin de mercato 2019, Mauro Icardi devrait rester au club la saison prochaine si l’on en croit les récents échos médiatiques. Et ce, malgré l’intérêt de la Juve et les envies d’Italie de son agente. Pour 65-70 millions, Paris signerait là un avant-centre de niveau international et donc un joli coup.
Mais ce n’est pas tout. Car les besoins sont réels. En défense centrale, un probable taulier sera recherché et le nom de Kalidou Koulibaly (Napoli) devrait vite revenir sur le devant de la scène. Ceux d’Alex Sandro (Juventus) et Alex Telles (Porto) sont récemment apparus pour remplacer Laywin Kurzawa. Devant, Wissam Ben Yedder (Monaco) a été évoqué sans que l’on sache encore s’il est dans le budget du PSG. Car, mine de rien, le portefeuille risque d’être moins bien rempli cet été.
Alors, Leonardo pourrait avoir recours à sa botte magique : la Serie A. Si Sergej Milinkovic-Savic (Lazio Rome) a été récemment évoqué, le nom de Sandro Tonali (Brescia) pourrait vite revenir à la mode. Tout comme ceux de Miralem Pjanic (Juventus) et Mattia De Sciglio (Juventus).

Pour remplacer Cavani, une opportunité en or tend les bras à Paris

Qui va partir ?

Du monde. Car de nombreux joueurs cadres arrivent à la fin de leur contrat : le capitaine Thiago Silva, Edinson Cavani, Thomas Meunier ou même Layvin Kurzawa. Mêmes chez les seconds rôles, l’aventure touche à sa fin : Eric-Maxim Choupo-Moting, Sergio Rico et les deux promesses Tanguy Kouassi et Adil Aouchiche. A priori, sans évoquer Neymar, c’est à peu près tout et c’est déjà beaucoup.

Neymar et Edinson Cavani

Crédit: Getty Images

Mais aussi…

Ce n’est pas une priorité mais bien un besoin à avoir en tête. Cet été encore, Paris devrait mettre son nez dans le marché des gardiens de but. Parce qu’il faudra remplacer un Sergio Rico qui ne devrait pas être acheté. Mais aussi parce que Keylor Navas était une solution parfaite sur le court terme mais, à 34 ans, il n’incarne pas l’avenir à ce poste. Les noms de Gianluigi Donnarumma (AC Milan) et André Onana (Ajax Amsterdam) ont été évoqués sans pour autant garantir de réelles manœuvres. Sachant aussi qu’un certain Alphonse Areola pourrait bien faire son retour dans la capitale, puisque Madrid ne semble pas disposer à l’acquérir définitivement…
Ligue 1
En plus du Bayern, Marquinhos va manquer 12 jours de compétition
13/04/2021 À 12:26
Ligue 1
Examens vendredi pour Marquinhos, Süle et Goretzka vers un forfait pour le retour
08/04/2021 À 10:35