Qui, au coup d’envoi de la saison 2020-2021 au mois d’août dernier, aurait pu miser là-dessus ? Dans un championnat où évoluent des attaquants comme Mbappé, Memphis, Ben Yedder, Neymar ou encore Dembélé, qui aurait pu croire que Boulaye Dia réussisse à se hisser à la première place (à égalité) du classement des buteurs de Ligue 1 ? Très peu de gens, sans doute. Même l’intéressé ne l’aurait pas fait : "Si on m'avait dit que j'allais mettre douze buts à la mi-saison..." a avoué Dia au micro de RMC début janvier.

Dans le statut et les stats, une métamorphose

Si c’est une surprise de le retrouver sur la plus haute marche du podium des buteurs à la mi-saison, ce n’est pas pour autant étonnant de le voir performer. Boulaye Dia avait prouvé la saison passée qu’il se classait parmi, ce qu’on peut appeler communément, "les bons attaquants de Ligue 1". Remuant, disponible, intelligent dans ses déplacements et doté d’une bonne finition : Dia dispose d’une palette technique plus qu’honorable.
Ligue 1
5-3 : Trop d'erreurs défensives et une claque pour l'OL
31/07/2021 À 18:33
Cette saison, l’attaquant avait donc l’occasion de confirmer son statut. Il a finalement fait mieux que ça. "J'avais à coeur de confirmer ma saison passée. Dès le début, je voulais être bon, avoir de bonnes performances et continuer sur ma lancée" a récemment expliqué Boulaye Dia au micro de RMC. "J'étais prêt à marquer, mais pas autant. Je ne suis pas surpris... mais quand même !"
Il n’y a pas que dans son jeu et son statut que l’attaquant a passé un cap. Il y a aussi les statistiques. Cette saison, seuls trois joueurs ont réussi à inscrire deux buts ou plus lors de trois rencontres différentes : Kylian Mbappé, Karl Toko-Ekambi et Boulaye Dia. Mais surtout, l’attaquant comptabilise neuf réalisations à l’extérieur en championnat : personne en Europe ne fait mieux (Cristiano Ronaldo et Jamie Vardy ont également inscrit neuf buts à l’extérieur dans leurs championnats respectifs).

Une vente inévitable ?

Forcément, de telles performances interpellent, et éveillent la curiosité de nombreux clubs. En France, d’abord, où l’Olympique de Marseille avait entamé lors du dernier mercato estivale une première prise de contact avec le joueur. Mais les dirigeants olympiens ne sont pas allés plus loin. "Marseille, ça aurait été un projet intéressant", a-t-il concédé sur RMC Sport dans l’émission Top of the foot. Au vu du rendement de l’attaquant et des lacunes offensives du club olympien, l’OM peut s’en mordre les doigts.
Etant donné que la France a sans doute laissé passer sa chance, c’est en Angleterre que pourrait bien rebondir l’international sénégalais. Ces derniers jours, les contacts avec West Ham se sont accélérés. Telefoot a affirmé que le club anglais était sur le point de formuler une offre de 10 millions d’euros pour Boulaye Dia. Reims en demande cinq de plus. Et, selon les informations d’Eurosport, les Hammers vont s’aligner.
Aujourd’hui, les chances de voir Dia continuer en Ligue 1 sont faibles. Le Stade de Reims est, comme de nombreux clubs français, dans une situation financière plus que délicate et a besoin de liquidités. Le journal Le Monde affirme que Jean-Pierre Caillot, le président du club rémois, a besoin de 10 millions d’euros dans sa trésorerie pour payer les salaires de ses joueurs jusqu’au mois de juin prochain. Ça tombe bien : West Ham semble prêt à payer. La très probable vente de Dia apparaît alors comme une aubaine pour le Stade de Reims. Mais son départ n’en est pas une pour la Ligue 1, qui perdrait sa révélation de la saison dès le mois de janvier.
Ligue 1
Varane aurait fait son choix : il veut quitter le Real Madrid, le PSG déjà à l'affût
14/06/2021 À 15:28
Ligue 1
Canal+ annonce son retrait de la diffusion de la Ligue 1
11/06/2021 À 16:03