Plus les jours passent et plus le duo Ajroudi-Boudjellal s'éloigne des commandes de l'Olympique de Marseille. Selon les informations de l'AFP, Franck McCourt, le propriétaire du deuxième de Ligue 1, aurait formellement refusé l'offre de négociation transmise par l'homme d'affaires franco-tunisien. Cette décision va dans le sens des propos tenus ces dernières semaines par Franck McCourt, qui n'a cessé de répéter que l'Olympique de Marseille n'était pas à vendre.

Ligue 1
Le PSG maîtrise alors Tuchel… s'agace : "Franchement, je ne suis pas content"
IL Y A 9 HEURES

Olivier de Vilmorin, l'avocat de Franck McCourt, a "fait part, de manière formelle et définitive, de la réponse de (son) client : le club n'est pas à vendre, Monsieur McCourt ne souhaite pas engager de discussions avec vos clients". En début de semaine, l'Olympique de Marseille, par le biais d'un communiqué, indiquait qu'il allait attaquer en justice Mohamed Ayachi Ajroudi et Mourad Boudjellal. Les deux hommes étant accusés d'avoir effectué "une campagne de déstabilisation" contre le club olympien.

Interrogé jeudi matin sur RMC, Mourad Boudjellal, a estimé que cette attaque du clan McCourt était "du pipi de chat". "C’est de la stratégie pure et simple pour masquer un bilan catastrophique. On va répondre et je suis très serein sur ce dossier. Je vais répondre et Monsieur Ajroudi aussi. Il faut laisser du temps au temps", a assuré l'ex-patron du RC Toulon, qui brigue la présidence de l'OM. Une présidence qui semble plus que jamais lui filer entre les doigts.

Niang trop cher, nos 5 idées d’attaquants pour l’OM

Ligue 1
"C’est pas la capitale, c’est Marseille bébé" : Jusqu'où joueurs et clubs peuvent-ils chambrer ?
25/09/2020 À 05:49
Ligue 1
Aouar, Draxler, Sanson : Les gros de L1 vont-ils réussir à dégraisser ?
24/09/2020 À 08:23