Football
Ligue 1

"Vraiment trop cons" : Aulas s'emporte encore contre l'arrêt de la L1

Partager avec
Copier
Partager cet article

Jean-Michel Aulas (Lyon)

Crédit: Eurosport

ParEurosport
24/05/2020 à 06:18 | Mis à jour 24/05/2020 à 07:30

LIGUE 1 – Alors que Lyon a vite communiqué sur la reprise de la Liga samedi soir, Jean-Michel Aulas est aussi monté au créneau dans L'Equipe pour dénoncer une nouvelle fois le choix du football français de ne pas reprendre la L1. Le président des Gones n'y va pas avec le dos de la cuillère et espère encore un revirement.

A chaque jour sa petite sortie de Jean-Michel Aulas. Samedi, Lyon avait déjà communiqué sur la reprise annoncée du championnat espagnol le 8 juin. L'OL avait dit "espérer" que cet exemple "venant après celui de l'Allemagne permettra de reconsidérer la décision prise en France de façon trop hâtive". Dimanche dans L'Equipe, Jean-Michel Aulas trace évidemment le même sillon. Mais le président de l'OL se montre beaucoup plus virulent. "On est vraiment trop cons", s'agace même le patron des Gones.

Ligue 1

Lyon insiste : La reprise de la Liga doit pousser la L1 à "reconsidérer" sa position

23/05/2020 À 20:50

"C'est un comble, cette histoire, lâche JMA dans une longue interview accordée au quotidien sportif. Depuis deux mois, les dirigeants espagnols observent et travaillent en phase avec l'UEFA. Ce qui est paradoxal, c'est qu'ils ont assisté, aux mêmes réunions que Didier Quillot. (…) Ce qu'ils ont dit, c'est 'patience'. Quand on voit que nos dirigeants y ont assisté en tirant des conclusions différentes, on se dit qu'on est vraiment trop cons". Didier Quillot, directeur général exécutif de la LFP, et les autres dirigeants du football français apprécieront…

Un scandale absolu

Très remonté encore une fois contre l'arrêt de la L1 et alors que les dernières annonces tant de l'UEFA que des autres grands championnats européens vont dans son sens, Aulas ne décolère pas. Et crie même au scandale : "L'UEFA est allée jusqu'à sortir un protocole, qu'on ne regarde même pas en France. C'est un scandale absolu". Bien décidé à se battre jusqu'au bout, Aulas espère un revirement. Et si les recours de Lyon, Amiens et Toulouse ont été rejetés en procédure d'urgence par le juge des référés du tribunal administratif de Paris vendredi, il ne va pas s'arrêter là et saisir le Conseil d'Etat.

Samedi, Lyon, condamné par l'arrêt au 7e rang du classement - hors des places qualificatives en Coupe d'Europe -, s'était "félicit(é)" de la reprise annoncée du championnat espagnol. Et avait espéré que cela provoque un électrochoc en France. L'Olympique Lyonnais "appelle le Président Emmanuel Macron à soutenir l'esprit d'une France qui réagit face à ses concurrents européens". Reste à savoir si toutes ces sorties vont vraiment aider les récalcitrants à revoir leur position.

Ligue 1

Rennes renforce son attaque et s'offre Terrier

IL Y A 5 HEURES
Ligue 1

L'OL tient à Cherki et le prolonge jusqu'en 2023

IL Y A 8 HEURES
Dans le même sujet
FootballLigue 1
Partager avec
Copier
Partager cet article