Nicolas Holveck a rappelé vendredi soutenir Julien Stéphan. La défaite concédée samedi dernier face à Lens (0-2) ne semble pas avoir changé le futur de l'entraîneur rennais. Dans un entretien accordé à RMC lundi, Julien Stéphan, a évoqué un "climat très calme" avec ses dirigeants et actionnaires et assuré que ces derniers s'étaient montrés "extrêmement rassurants" après l'échec européen et la chute libre en championnat.

"Il y a une grande solidarité de la part de tout le monde pour rester soudés dans cette période et puis surtout pour trouver les solutions afin de nous en sortir", a déclaré l'entraîneur breton. Les actionnaires ont demandé "de continuer à travailler comme je l'ai toujours fait et en me disant que si cela avait bien fonctionné pendant tant de mois, c'est qu'il y avait des raisons". "J'ai une énergie et une grande envie de sortir de cette séquence plus difficile. J'ai aussi plein de signaux qui me laissent penser que le groupe est dans le même état d'esprit", a-t-il ajouté.

Ligue 1
Vers la fin du chapitre OM : Larguet devrait retourner à Caen
IL Y A 2 HEURES
On ne sait pas combien de temps ça prendra mais ça va revenir

Samedi, après la défaite contre Lens, la 7e en 10 matches toutes compétitions confondues pour le club breton, Julien Stéphan avait lâché : "Si c'est moi le problème, il n'y a pas de difficulté". Il avait aussi estimé que Rennes, qui vise une place européenne à la fin de la saison, devait "reconsidérer tout de suite ses objectifs" et "avoir le comportement d'une équipe qui va devoir lutter pour le maintien".

Lundi devant la presse, il a martelé qu'il ne s'agissait pas de limiter les ambitions au maintien en Ligue 1 mais d'adopter un comportement où "chaque point est un point important". "Ce n'est pas en contradiction (avec l'ambition européenne), c'est complémentaire. On ne retrouvera de l'ambition au classement que si on a ce comportement, a-t-il renchéri. On va continuer à travailler, à s'accrocher... On ne sait pas combien de temps ça prendra mais ça va revenir".

Un stage de 3 jours en Espagne après Séville

Pour cela, après leur dernier match de Ligue des champions mardi contre Séville au Roazhon Park, les Rennais s'envoleront jeudi matin pour un stage de trois jours dans le sud de l'Espagne, d'où ils repartiront directement pour leur prochain match de championnat dimanche à Nice.

Le PSG doit-il sacrifier Mbappé pour accueillir Messi la saison prochaine ?

Ligue 1
Séduisant avant d'être fatigant : Ben Arfa fait-il une version accélérée de sa saison rennaise ?
IL Y A 19 HEURES
Ligue 1
Décision, détermination et dépassement de fonction : Kean a vraiment tout d'une affaire en or
IL Y A 19 HEURES