Elle a été éclipsée par la nébuleuse Super Ligue cette semaine. Elle revient à point nommé pour nous tenir en haleine. La course au titre en Ligue 1 est plus indécise que jamais à cinq journées de la fin. C'est peu de dire que Lille, Paris, Monaco et Lyon sont au coude à coude avec seulement trois points d'écart entre le LOSC, leader, et l'OL, 4e. Un quatuor embarqué dans une lutte infernale avant un week-end peut-être décisif, avec le choc entre les Dogues et les Gones en point d'orgue dimanche soir (21h00). Qui semble le mieux placé à l'heure actuelle pour aller chercher le trophée en fin de saison ? Eléments de réponse.
Ligue 1
C'est la Super Ligue 1 !
18/04/2021 À 22:06

Lille

  • Classement
1er
70 points
Différence de buts : +34
  • Calendrier (Difficulté : 3/5)
J34 : Va à Lyon
J35 : Reçoit Nice
J36 : Va à Lens
J37 : Reçoit Saint-Etienne
J38 : Va à Angers
  • Ses atouts
C'est la seule équipe qui a son destin en main à l'heure actuelle. Le calcul est simple. En gagnant leurs cinq derniers matches, les Lillois seront assurés d'être champions. C'est dans les cordes de la formation de Christophe Galtier. Des quatre prétendants au titre, c'est l'équipe la plus solide et la régulière depuis le début de la saison. Et ces dernières semaines, les Dogues ont affiché des ressources mentales insoupçonnées, symbolisées par des points gagnés en fin de match qui lui ont permis de rester en position de force au moment d'aborder la dernière ligne droite. Des signes qui ne trompent pas. Lille semble habité par cette force intérieure qui caractérise les champions, dix ans après le troisième sacre de son histoire.
  • Ses faiblesses
Lille n'a pas de marge. Une défaite à Lyon dimanche, et les Dogues peuvent chuter de la 1re à la 4e place selon les résultats du PSG et de Monaco. La pression va s'intensifier sur une formation qui n'a pas l'habitude d'être dans la peau du chassée. Elle est déjà palpable. Le LOSC est globalement plus poussif en ce moment à l'image de son attaque, avec seulement huit buts marqués sur ses sept dernières sorties. Cela a ses conséquences. A la différence de buts, les Lillois sont nettement derrière le PSG et n'ont qu'un but d'avance sur Lyon et deux sur Monaco. Ils ont de loin la moins bonne attaque du quatuor (54 buts, contre 65 pour l'OL, 70 pour l'ASM et 74 pour le PSG). Dans un classement aussi serré, cela peut leur être fatal.
  • La stat Opta qui parle
Aucun gardien n’a gardé sa cage inviolée plus souvent que le portier de Lille Mike Maignan dans les 5 grands championnats européens cette saison (18 clean sheets).

On en débat : Yilmaz vs Paqueta, qui est la meilleure recrue de la saison ?

PSG

  • Classement
2e
69 points
Différence de buts : +49
  • Calendrier (Difficulté : 2/5)
J34 : Va à Metz
J35 : Reçoit Lens
J36 : Va à Rennes
J37 : Reçoit Reims
J38 : Va à Brest
  • Ses atouts
La force de l'habitude pour un club qui a remporté sept des huit derniers titres de champion de France. Un effectif XXL, renforcé par le retour de suspension de Neymar et porté par un Kylian Mbappé survolté. Une différence de buts nettement favorable par rapport aux trois autres candidats au titre qui constitue un énorme atout en cas d'égalité aux points. Le calendrier, aussi. Dans ce quatuor, c'est le seul club qui n'a aucune confrontation directe avec l'une des trois autres équipes de tête jusqu'à la fin de la saison. Bref, le champion sortant ne manque pas d'arguments.

Où en est la course au Ballon d'Or ? "Aujourd'hui, le grand favori c'est Mbappé"

  • Ses faiblesses
Surtout son inconstance. Le PSG est capable du meilleur comme du pire cette saison à l'image de ses huit défaites en championnat, un record sous l'ère QSI. Il n'est jamais à l'abri de perdre contre des équipes supposées plus faibles que lui. Les défaites à Lorient (3-2) ou contre Nantes au Parc des Princes (1-2) n'ont fait que confirmer le phénomène. Le club de la capitale sera aussi le plus sollicité en cette fin de saison avec la Ligue des champions. Une compétition qui va fatalement pomper ses ressources physiques et mentales. Cela ne sera pas forcément sans conséquence sur le championnat.
  • La stat Opta qui parle
Paris est la seule équipe à avoir aligné 33 XI de départ différents en Ligue 1 cette saison.

Monaco

  • Classement
3e
68 points
Différence de buts : +32
  • Calendrier (Difficulté : 3/5)
J34 : Va à Angers
J35 : Reçoit Lyon
J36 : Va à Reims
J37 : Reçoit Rennes
J38 : Va à Lens
  • Ses atouts
Il y a le momentum. Des quatre équipes de tête, Monaco est celle qui fait la plus forte impression ces dernières semaines. La formation de Niko Kovac reste sur quatre victoires consécutives, en ayant marqué au moins à trois reprises à chaque fois, et n'a plus concédé le moindre but depuis cinq matches. Elle a trouvé la solidité défensive qui lui faisait défaut en début de saison pour faire fructifier encore davantage sa force de frappe offensive, incarnée par Wissam Ben Yedder (17 buts) et Kevin Volland (15 buts). L'ASM a réussi à se mêler dans une course au titre à laquelle elle n'était pas attendue. C'est l'équipe la moins complexée du quatuor. Cela ne la rend que plus dangereuse.

Kevin Volland et Wissam Ben Yedder (AS Monaco)

Crédit: Getty Images

  • Ses faiblesses
Monaco a les inconvénients de ses avantages. La jeunesse et l'enthousiasme de l'ASM traduisent aussi son manque d'expérience. Mener à bien une course au titre exige, parmi d'autres qualités, un pragmatisme qui ne figure pas vraiment dans les caractéristiques de la formation de Niko Kovac. Cela pourrait la pénaliser à l'heure du verdict. Sur ses cinq derniers matches, elle affronte aussi des équipes qui ne lui ont pas forcément réussi sur la première moitié de la saison avec des défaites contre Lyon (4-1), Lens (0-3) et Rennes (2-1) à l'aller.
  • La stat Opta qui parle
Monaco a récolté 41 points en Ligue 1 en 2021 (13 succès, 2 nuls, 1 défaite), soit au moins 7 de plus que toute autre équipe sur la période. Une seule équipe dans l’histoire a glané plus de points sur ses 16 premières rencontres d’une année civile dans le championnat de France : Monaco en 2017 (44 points).

Lyon

  • Classement
4e
67 points
Différence de buts : +33
  • Calendrier (Difficulté : 4/5)
J34 : Reçoit Lille
J35 : Va à Monaco
J36 : Reçoit Lorient
J37 : Va à Nîmes
J38 : Reçoit Nice
  • Ses atouts
Lyon est conditionné depuis le début de la saison pour lutter dans la course à la Ligue des champions. L'OL était préparé pour cette échéance. Au même titre que le PSG mais certainement davantage que Lille et surtout Monaco, deux équipes qu'elle va affronter dans le sprint final. L'équipe de Rudi Garcia a trois matches à jouer à domicile sur les cinq dernières journées, contre deux pour ses trois rivaux dans la course au titre. Elle peut aussi s'appuyer sur une individualité en pleine bourre nommée Memphis Depay, directement impliqué 15 buts en L1 en 2021, et dont la capacité à mener son équipe à la victoire s'est confirmée la semaine passée face à Nantes (1-2) avec un doublé.
  • Ses faiblesses
Des quatre équipes de tête, et malgré ses trois matches à domicile, l'OL a certainement le calendrier le plus délicat. Pas seulement parce que c'est la seule qui a deux confrontations avec des candidats au titre. Aussi parce qu'elle devra se frotter dans la foulée à deux formations qui joueront leur avenir en Ligue 1, Lorient et Nîmes, qui avaient d'ailleurs tenu les Gones en échec en début de saison. Lyon est l'équipe la moins bien placée à l'approche de ce sprint final et celle qui a le plus de matches au couteau à disputer. Cela rend sa quête du titre d'autant plus compliquée.
  • La stat Opta qui parle
Lyon affiche 67 points après 33 matches joués en Ligue 1 2020/21, son total le plus élevé à ce stade de la compétition depuis 2007/08 (68, 1er à la fin). L'OL est la 1re équipe de l'histoire de la Ligue 1 à figurer hors du podium avec au moins 67 points après 33 rencontres (en comptant 3 points pour une victoire).

Real ou PSG : Pourquoi Mbappé ne s'est-il toujours pas décidé ?

Ligue 1
Puel mis sous pression par les supporters stéphanois : "On te laisse 24h pour démissionner"
21/10/2021 À 13:17
Ligue 1
Nice - OM sera rejoué sur terrain neutre, Nice sanctionné d'un point de pénalité ferme
08/09/2021 À 21:14