Sir Alex Ferguson, Gary Neville... Nombreuses sont les personnalités influentes du football anglais – mais pas que – à avoir pris publiquement position contre le projet de Super Ligue européenne, portée par une auto-proclamée élite du football continental. En France, il y a eu les communiqués de la LFP et de la FFF, la réaction d’Emmanuel Macron. Et puis, le message envoyé par la Ligue 1. Ou plutôt la Super Ligue 1, le plus serré des cinq "grands" championnats en haut de tableau, feuilleton passionnant parce qu’il n’a pas encore livré le nom de son futur champion. Et, encore moins, distribué ses tickets pour la prochaine Ligue des champions.

Cinq journées, quatre équipes et trois points

Ligue 1
Mbappé et sa maîtrise de l’espagnol : “Si tu voyages un jour, il faut parler la langue…”
03/12/2021 À 23:07
"Ce qu’on vise ? On va essayer de gagner les cinq matches qui restent, et après on verra", a réagi Islam Slimani au micro de Canal+ après la victoire lyonnaise contre Nantes dimanche soir (1-2). Et comment attendre une autre réponse de l’international algérien ? Les têtes d’affiche se tenaient déjà dans un mouchoir de poche il y a une semaine. Voilà qu’à cinq journées de la fin, trois points séparent le leader lillois du quatrième rhodanien, encore sur le podium il y a deux journées. Depuis qu’il en est descendu, l’OL a remis la marche avant. Une victoire plutôt tranquille contre Angers (3-0), une autre plus laborieuse à Nantes, et les Gones sont restés au contact.
Et même un peu mieux, puisque le LOSC a lancé cette 33e journée en étant accroché contre Montpellier (1-1). Seul le leader, déjà passé proche de la correctionnelle une semaine plus tôt à Metz, a donc laissé filer des points. Paris a été le premier à en profiter, en battant Saint-Etienne (3-2). Mais sans le but au bout du temps additionnel de Mauro Icardi (95e), il serait troisième. L’ouverture du score de Denis Bouanga, à moins d’un quart d’heure du terme, a même ouvert un (très) court instant la possibilité de voir le champion de France terminer le week-end… hors du podium. Finalement, seul Monaco n'a pas tremblé, décrochant à Bordeaux un quatrième succès de rang par au moins trois buts d’écart (0-3).

L’heure de vérité a sonné

Reste que la 34e journée pourrait sonner comme le début de l’heure de vérité. Elle se conclura avec un Lyon – Lille au parfum de... titre, Ligue des champions, Ligue Europa ? Impossible de se prononcer, puisque les Dogues, leaders, pourraient se retrouver au pied du podium en cas de défaite. Une semaine plus tard, l’OL aura de nouveau son destin entre ses mains, cette fois sur la pelouse de Monaco, candidat au titre le plus en forme du moment.

Memphis Depay (Lyon) et ses coéquipiers contre Nantes - Ligue 1

Crédit: Getty Images

Pendant ce temps, le PSG disposera d’un calendrier plus clément… sur la scène nationale. Car il aura une double-confrontation contre Manchester City à gérer en demi-finale de Ligue des champions. Dimanche prochain, à la même heure, toutes les positions pourraient avoir changé. Le champion d’aujourd’hui sera peut-être le grand perdant de demain. C’est aussi ce qui fait le charme d’une Ligue (1) ouverte.
Ligue 1
Puel mis sous pression par les supporters stéphanois : "On te laisse 24h pour démissionner"
21/10/2021 À 13:17
Ligue 1
Nice - OM sera rejoué sur terrain neutre, Nice sanctionné d'un point de pénalité ferme
08/09/2021 À 21:14