Rennes entre déjà dans l’hiver. Eliminés de toutes compétitions européennes mercredi après leur défaite à Krasnodar (1-0), les Bretons plongent même dans la crise après ce quatrième revers en championnat. Dominateurs mais inoffensifs, les Rennais ont été punis par deux attaques rapides d’école conclues par Kalimuendo et son remplaçant Ganogo. Les quatre changements opérés dès la pause par Julien Stephan n’ont pas empêché son équipe de mettre un terme à une série de six matchs d’affilée sans victoire.

Ligue 1
"Il y a beaucoup de choses à changer au sein du club"
IL Y A 18 HEURES

Vainqueur pour la troisième fois de la saison à l’extérieur, Lens a parfaitement réussi son coup. Très bien organisés défensivement, patients, les Nordistes ont marqué dès leur premier tir cadré, signé Kalimuendo (28e) à la conclusion d’une action collective de toute beauté, à l’image de la passe décisive de Kakuta.

Quatre changements à la pause... pour rien

Incapables de se créer la moindre véritable occasion dangereuse malgré une possession largement favorable, les Rennais ont dû sacrément se faire remonter les bretelles dans les vestiaires. A tel point que Julien Stephan a effectué quatre remplacements à la pause : entrées de Camavinga, Niang, Doku et Maoussa, sorties de Nyamsi, Del Casillo, Hunou et Truffert.

Si ce coaching a apporté un peu plus d’entrain, il n’a pas résolu l’essentiel : Rennes a toujours été aussi inoffensif, en dépit de l’activité de Camavinga. Au contraire, c’est Salin qui a privé Kalimuendo du doublé et Lens du but du break d’un joli réflexe au pied (57e). Ce n’était que partie remise pour des Nordistes qui ont réussi le coup parfait grâce à Ganogo (78e), buteur à l’issue d’une contre-attaque rondement menée. Avec 21 points en 12 matchs, Lens grimpe à la septième place, avec un match en moins à disputer à Marseille le 3 janvier.

Une victoire en 13 matches

Troisième du dernier championnat, Rennes est dans une spirale infernale : une seule victoire lors des treize derniers matchs, toutes compétitions confondues. Les Rennais n’ont plus gagné depuis la réception de Brest (2-1) le 31 octobre et ont même perdu cinq de leurs six dernières rencontres (un nul). L’heure est grave et Flavien Tait ne s’en est pas caché, à chaud sur Télefoot La Chaîne : ''On fait moins bien les choses ensemble, il faut tous se remettre en question''. L’avenir de Julien Stephan va forcément revenir dans les conversations alors que se profilent à l’horizon la réception du FC Séville mardi et un déplacement le week-end prochain sur la pelouse d’un autre club en crise, l’OGC Nice.

Ligue 1
L'OM plonge au fond du trou la tête la première
IL Y A 20 HEURES
Ligue 1
Sanson et l'OM, gare au mauvais calcul
19/01/2021 À 13:55