Lille perd les commandes du championnat. En cas de victoire à Nice, le LOSC pouvait reprendre la première place de la Ligue 1 au détriment du PSG mais, trois jours après leur succès en Ligue Europa face au Sparta Prague (1-4), les hommes de Christophe Galtier n’ont pu faire mieux qu’un match nul (1-1) à l’Allianz Riviera. Dans une rencontre rythmée, Burak Yilmaz (58e), a répondu à l’ouverture du score de Kasper Dolberg (50e). Les Aiglons perdent quant à eux l’occasion de monter sur le podium mais se rassurent après la gifle (6-2) reçue jeudi à Leverkusen.

Ligue Europa
Encore battu, Nice est tout proche de la sortie
HIER À 21:56

Sauveurs de l’honneur français en Coupes d’Europe cette semaine, les Lillois ont malgré tout conservé leur invincibilité toutes compétitions confondues. Et l'affaire était pourtant mal embarquée. Menés au score pour la première fois de la saison, les Dogues ont malgré tout su réagir de la meilleur manière devant une situation qui leur était encore inconnue.

Lille n'a été mené que pendant huit minutes

Huit minutes à peine après que Dolberg, lancé dans l’intervalle par Claude-Maurice, ait trouvé le fond des filets en piquant un ballon devant Maignan après avoir résisté au retour de Bradaric (50e), c’est Burak Yilmaz qui, trouvé sur une magnifique ouverture de Luiz Araujo, a égalisé d’un enchaînement contrôle de la poitrine, frappe du pied droit. Le quatrième but de l’attaquant turc sur ses quatre derniers matches de championnat avec le LOSC.

Les joueurs de Christophe Galtier sont pourtant bien rentrés dans la rencontre, en étouffant leurs adversaires. Mais ils ont progressivement laissé l’initiative aux Niçois, heureusement sans conséquence jusqu’au but de Dolberg. Il faudra ensuite attendre la 84e minute pour voir une autre frappe des Aiglons dans ce match. Une difficulté à se créer de véritables situations dangereuses dont les Dogues ont également souffert, ne cadrant que 4 frappes dont 3 pour le seul Yilmaz. Les cinq changements opérés de chaque côté par les deux entraîneurs n’ont pas permis d’améliorer ce constat, pas même l’entrée en jeu à la 81e minute de Jeff Reine-Adélaïde, qui n’a pas eu l’occasion de se montrer pour ses premières minutes sous ses nouvelles couleurs.

Un nul pour deux perdants. Le qualificatif semble plus qu’approprié pour cette rencontre au terme de laquelle en cas de victoire, Nice visait le podium de la Ligue 1 et Lille la tête du championnat. Prochain rendez-vous en Ligue Europa pour ces deux formations avec chacune un objectif bien différent. Les Lillois voudront confirmer leur victoire à Prague avec la réception du Celtic, tandis que les Niçois se devront de relever la tête face à l’Hapoël Beer-Sheva après leur déroute en Allemagne.

Burak Yilmaz (Lille) contre Nice - Ligue 1

Crédit: Getty Images

Ligue Europa
Accroché par Milan, le LOSC devra attendre pour valider sa qualification
HIER À 19:52
Ligue Europa
David et Yazici de nouveau alignés en attaque : les compos de Lille - Milan
HIER À 16:49