Le défenseur de Bordeaux Laurent Koscielny, qui espère faire son retour dimanche à Reims un mois après sa fissure du tendon d'Achille, a avoué vendredi être "en réflexion" pour la saison prochaine alors qu'il lui reste encore un an de contrat. "Personnellement je suis usé physiquement, mentalement, mais je suis quelqu'un qui aime aller au bout des choses", a déclaré Koscielny, 35 ans, qui va boucler sa deuxième saison en Gironde.
Au terme "d'une saison noire" dont il va falloir "tirer des enseignements pour l'avenir et pour ne pas rééditer les erreurs", "le but ultime (dimanche) est d'assurer à 100 % le maintien du club (14e de L1), de refermer ce bouquin de cette saison et peut-être de le jeter, a-t-il plaisanté. Après, il y aura le temps de réfléchir et de discuter avec tout le monde". A la question de savoir s'il rempilera la saison prochaine, l'ancien Gunner a indiqué: "c'est en réflexion, mais je me vois continuer".
Premier League
Clash en vue : Koscielny sèche la reprise, Arsenal répond par un communiqué laconique
11/07/2019 À 10:10
"Il faut que je me pose, que je parte un peu en vacances, qu'on discute de quelle serait la meilleure chose pour moi, si j'ai toujours cette envie d'aider ce groupe, de prendre du plaisir, a-t-il poursuivi. On en a peu pris cette saison. Si c'est pour refaire une saison comme celle-là, ce sera non".

Bordeaux peut-il faire faillite ? "Le risque est là..."

"S'entourer des bonnes personnes qui ont envie de faire progresser ce club"

Suite au désengagement, annoncé il y a un mois, de son actionnaire actuel King Street, qui a plongé le club au scapulaire dans la plus grande incertitude avec un déficit avoisinant les 80 millions d'euros, cinq repreneurs se sont officiellement portés candidats pour succéder au fonds d'investissements américain.
"Ça fait pas mal d'années que ce club végète dans le ventre mou, a reconnu l'ancien international que beaucoup au Haillan voient à terme dirigeant du club. La saison prochaine, il y aura un repreneur, il faudra s'entourer des bonnes personnes qui ont envie de faire progresser ce club. J'aurai certainement une discussion avec eux car ce qui est sûr, c'est que je ne veux pas refaire une saison comme celle-là".
Ligue Europa
Koscielny et Xhaka incertains contre Naples, Emery se veut rassurant
10/04/2019 À 16:56