Deux missiles turcs et une organisation collective parfaitement huilée pour étouffer ou du moins museler son adversaire : Lille a réalisé un match de champion pour conserver sa place de leader de la Ligue 1 lors de la 35e journée. Sur sa pelouse, face à Nice, l’équipe de Christophe Galtier a affiché un très beau visage, encore emmenée par Burak Yilmaz auteur de l’ouverture du score, tandis que Zeki Celik a doublé la mise (2-0).
Décidément, Yilmaz porte vraiment les siens dans le sprint final et la course au titre. Six jours après son match parfait à Lyon (victoire grâce à son doublé et sa passe décisive), l’attaquant de 35 ans a encore guidé les siens vers un succès maîtrisé, sur la pelouse d’un stade Pierre Mauroy qui ne réussissait plus franchement aux Nordistes ces dernières semaines, et face à une équipe qui n’avait perdu qu’un seul de ses 16 derniers matches face au LOSC avant ce samedi.
Ligue 1
Maignan, Galtier, Yilmaz...: Après le titre, quel avenir pour les champions de France ?
24/05/2021 À 21:31

Celik a mis fin au suspense d’une superbe volée

Le "roi Burak" a aussi, il est vrai, bien profité du début de match tambour battant des siens, appliqués à venir presser très haut des Aiglons joueurs mais incapables de répondre à l’intensité et à la coordination du bloc lillois. Peinant à garder la tête froide dans la lessiveuse lilloise, le Gym a cédé sur le premier ballon touché par le Turc : un tir du droit aux 16 mètres parfaitement placé hors de portée de Walter Benitez (1-0, 13e).
Les Niçois ont bien tenté de réagir au retour du vestiaires, mais l’expulsion rapide de Jordan Lotomba pour un deuxième carton jaune (48e) leur a coupé l’herbe sous le pied. Cela explique aussi en partie l’incapacité des Azuréens à frapper ne serait-ce qu’une seule fois au cours de ce match. Maignan, qui a passé une soirée très tranquille, a ainsi eu la satisfaction de réaliser un 19e clean sheet cette saison en championnat.

Hassane Kamara (OGC Nice) à la lutte avec Jonathan David (LOSC) en Ligue 1

Crédit: Getty Images

Nice aurait peut-être été plus agressif en fin de match si Celik n’avait pas tué tout suspense juste avant l’heure de jeu d’une reprise du droit magnifique où Benitez n’a encore rien pu faire (2-0, 55e). Yilmaz a manqué une balle de 3-0 un peu plus tard (64e), avant que son équipe ne gère tranquillement la fin de match. La folle quête de titre du LOSC se poursuivra vendredi prochain dans un derby qui s’annonce bouillant face à Lens.
Ligue 1
Des milliers de fans malgré la pluie : Lille célèbre le retour de ses champions
24/05/2021 À 21:19
Ligue 1
"Faire la même chose que Lille" : Monaco se sent pousser des ailes
24/05/2021 À 15:24