Lyon n'y arrive décidément pas. Ce vendredi soir, en ouverture de la 4e journée de Ligue 1, l'OL a concédé le match nul contre Nîmes (0-0). Dans leur antre du Groupama Stadium, les hommes de Rudi Garcia n'ont pas su se montrer dangereux, dans l'optique de reprendre leur marche en avant dans ce championnat de France, après leur défaite à Montpellier (2-1), mardi dernier. Au classement, les Gones s'emparent provisoirement de la 10e place, tandis que les Crocos remontent en 12e position.

Ligue 1
Rien de neuf à Lyon, Depay change tout
IL Y A 19 HEURES

Visiblement satisfait de ses jeunes, qui ont effectué de bonnes entrées dans les matches précédents, Rudi Garcia avait décidé de titulariser, d'entrée, Melvin Bard et Rayan Cherki, avec à la clé, un système en 4-4-2. Forcément une nouveauté, par rapport au 3-5-2 de ces dernières semaines. Les premiers à se mettre en action ont d'ailleurs été les Lyonnais. Mais Maxwel Cornet, malgré une belle frappe du pied gauche, s'est heurté à Baptiste Reynet (8e).

Lyon a pourtant largement dominé cette rencontre

En face, les Nîmois, particulièrement amoindris, ont beaucoup procédé en contres, se montrant dangereux presque à chaque fois, comme sur cette barre transversale de Renaud Ripart (11e). De son côté, Anthony Lopes a ensuite repoussé les tentatives de Sidy Sarr (23e) et de Zinedine Ferhat (40e), puis celle de Florian Miguel (56e), en début de second acte. Une seconde période d'ailleurs bien moins animée et plaisante que la première, où l'OL a perdu 38 duels, soit son pire total à la pause d'un match de Ligue 1 depuis le 3 décembre 2017, à Caen (42).

Les deux équipes ont ensuite semblé pêcher physiquement, en peinant à mettre du rythme et du mouvement dans leur jeu. Baptiste Reynet, qui a passé une soirée plutôt tranquille face aux difficultés offensives adverses (15 tirs, 3 cadrés), a assuré le coup, en fin de rencontre, devant Bruno Guimaraes (78e). Le portier gardois s'est ensuite montré une seconde fois décisif, sur la tête piquée de Tino Kadewere (90e), entré en cours de jeu à la place d'un Rayan Cherki intéressant en première période, mais plus discret ensuite.

Après Bordeaux (0-0) et Montpellier (1-2), l'OL, malgré une nette domination dans cette rencontre (74% de possession du ballon), continue donc son surplace en Ligue 1. Une semaine pas vraiment rassurante. Reste désormais à savoir quelle sera sa capacité de réaction le dimanche 27 septembre (17h), sur la pelouse de Lorient, à l'occasion de la 5e journée du championnat.

Ligue 1
Un départ tonitruant et l'OL corrige Monaco
IL Y A 21 HEURES
Ligue 1
Dembélé, c'est quoi le problème ?
HIER À 21:49