Wissam Ben Yedder a encore marqué le but de la victoire pour l’AS Monaco ! Les Monégasques ont dominé Angers au Stade Raymond Kopa (0-1) lors de la 34e journée de Ligue 1 grâce au but de l’international Français dans les dernières minutes de la rencontre (79e). Un match où l’équipe Niko Kovac a manqué de réalisme devant le but adverse. Avec ce succès, Monaco prend la deuxième place du classement provisoire et revient à une longueur du Paris Saint-Germain, Angers reste douzième.
Niko Kovac a trouvé la solution idéale avec Wissam Ben Yedder. Comme lors des matches contre Metz et Dijon, l’international français a commencé le match sur le banc des remplaçants. Avant de rentrer pour renverser le cours du match. Ce dimanche, il a remplacé Stevan Jovetic qui a ressenti une gêne après quelques minutes (16e). Sur le terrain, il a été le joueur le plus décisif pour son équipe en remportant la majorité de ses duels, mais surtout il a prouvé qu’il pouvait être un aussi bon passeur que buteur (29e et 35e). Malheureusement, ses coéquipiers n’ont pas réussi à trouver le chemin des filets.
Ligue des champions
"On a aussi gagné contre le racisme" : Les Monégasques remontés après leur victoire à Prague
HIER À 22:02

Manque d'efficacité pour l'ASM

Il est indéniable que le reste de l’effectif monégasque a manqué de justesse lors de cette rencontre. En première période, les joueurs de Niko Kovac n’ont pas réussi à inquiéter les Angevins malgré leur supériorité manifeste au milieu du terrain. Le rythme de la première période, souvent interrompue par les nombreuses fautes des deux équipes, n’a pas aidé les Monégasques. Ils ont surtout donné l’impression de ne pas avoir les capacités physiques nécessaires pour renverser le jeu. Aleksandr Golovin n’a pas eu l’impact habituel lors de ce match tout comme Kévin Volland qui a connu toutes les peines du monde pour se débarrasser du marquage de ses adversaires. Malgré tout, l’Allemand a tenté sa chance. Mais il a manqué son unique frappe de la rencontre (35e) et il a été stoppé par Romain Thomas lors d’un face-à-face qui aurait pu amener à un but (52e)
Du côté des Angevins, ils ont prouvé qu’ils méritaient de se maintenir en Ligue 1. Ils ont encore démontré leur capacité à tenir tête à une équipe du "Top 4". Thomas Mangani et Lassana Coulibaly ont réussi à se projeter vers l’avant pour inquiéter les défenseurs monégasques mais Loïs Diony et Mathias Pereira Lage n’ont pas été les plus adroits face à Axel Disasi et Guillermo Maripan. Caio Henrique a été mis en difficulté lors de ce match et c’est pour cela que les joueurs de Stéphane Moulin ont insisté sur le côté droit du terrain.
Les deux latéraux, Pierrick Capelle et Vincent Manceau, ont résisté durant de longues minutes aux offensives monégasques et l’unique moment d’inattention, lors du but de Wissam Ben Yedder, a été fatal. Paul Bernardoni a prouvé qu’il avait un excellent sens de l’anticipation lors des offensives monégasques (9e, 13e, 65e). Bonne entrée de Stéphane Bahoken qui a su mettre de l’impact lors de ses duels.
Angers a un rôle important pour la fin de la saison. Même si la formation de Stéphane Moulin n’a plus rien à jouer, ils se déplacent à Lorient et à Marseille puis ils reçoivent Lille en fin de saison. Des matchs qui ont une importance pour la course au maintien, aux places européennes et au titre.
Ligue des champions
Une belle entrée en matière et déjà une option pour l'ASM
HIER À 18:58
Ligue des champions
Cris racistes à Prague ? Les Monégasques ont demandé à stopper le match
HIER À 18:29