L'OM de Jorge Sampaoli retombe lourdement sur terre. Après deux premiers succès avec leur nouvel entraîneur, les Phocéens ont subi un sévère revers sur la pelouse de Nice, samedi, lors de la 30e journée de Ligue 1 (3-0). Volontaires mais pas assez efficaces, les visiteurs ont craqué devant Khéphren Thuram (34e), Amine Gouiri (74e) et Alexis Claude Maurice (90e) et perdent d'ores et déjà leur 5e place au profit de Lens qui jouera dimanche. Nice grimpe en 10e position.
Malgré les absences de Cuisance, Kamara ou Rongier, l'OM avait pourtant tout de suite voulu mettre beaucoup d'intensité pour ce premier match à l'extérieur sous les ordres de Sampaoli. Les Marseillais ont toutefois rapidement perdu Nagatomo, touché à la cuisse gauche peu après avoir raté sa reprise face au but (9e). Après l'entrée de Sakai et quelques minutes de flottement, ils ont attaqué de plus belle et mis une grosse pression sur les Aiglons mais aussi manqué de réalisme (28e et 30e).
Ligue 1
"90 minutes de bonheur", "cadeau de Noël", "libération": 30.000 supporters ont retrouvé le Vélodrome
IL Y A 4 HEURES
Les Niçois ont fait preuve de répondant et le duo Gouiri-Thuram a profité de la passivité de la défense olympienne pour ouvrir le score sur un centre du premier vers la tête rageuse du second (1-0, 34e). Toujours volontaire sur le plan offensif, l'OM s'est démené pour tenter d'égaliser avant la pause. Sans succès car Payet a mal ajusté sa frappe tandis que celle de Milik est partie sur Benitez (42e et 44e).
Podcast

Gouiri encore étincelant

L'entrée de Luis Henrique à la reprise et le passage du 3-5-2 initial au 4-4-2 ont surtout perturbé les visiteurs qui ont totalement perdu le fil de leur jeu vers l'avant et ne sont plus parvenus à réaliser leurs enchaînements de passes saignants de la première période. En revanche, leurs lignes sont restées distendues et les Niçois les ont régulièrement percées.
Maolida (48e) puis Dolberg (58e) ont raté l'occasion de faire le break, pas Gouiri qui a profité du bon pressing du Danois sur Balerdi pour récupérer le ballon devant la surface adverse et aller le glisser entre les jambes de Mandanda (2-0, 74e). Omniprésent dans cette rencontre, l'ancien Lyonnais s'est offert un 12e but en Ligue 1 cette saison. Ce ne fut pas le cas de Benedetto, entré à la place de Payet pour le dernier quart d'heure mais dont la réduction du score sur un superbe ciseau a logiquement été refusée pour hors-jeu (86e).
Au lieu de cela, ce sont bien les Aiglons qui ont eu le dernier mot en corsant l'addition par Claude-Maurice, plus déterminé qu'une défense olympienne décidément trop tendre (90e+1). Nice signe sa plus large victoire face à l'OM depuis 1973 et confirme son retour en forme avec un troisième succès sur ses quatre derniers matches de championnat. L'OM de Sampaoli, lui, va devoir apprendre à adapter ses ambitieux principes de jeu.

Les Niçois célèbrent le premier but face à l'OM

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Galtier, pour remodeler Nice à son image
HIER À 22:55
Ligue 1
Lees-Melou quitte Nice pour Norwich
13/07/2021 À 10:08