Près de quinze jours après le tumultueux PSG-OM, l'affaire Neymar-Alvaro Gonzalez continue d'agiter les deux clubs. Pour l'heure, aucune image n'a encore confirmé la version du Brésilien, qui accuse le défenseur marseillais de lui avoir adressé une insulte raciste. Ce mercredi, la commission de discipline de la LFP a annoncé que l'instruction ouverte va être examinée le 30 septembre, lors de la prochaine réunion.

Un plainte déposée ?

Ligue 1
Lourde suspension pour Le Tallec, Hilton manquera deux matches
IL Y A 3 HEURES

De son côté, Alvaro ne change pas de version. Non, il n'est pas raciste. Et non, il n'a jamais insulté Neymar de "singe", contrairement à ce qu'affirment certains experts en lecture labiale. C'est en tout cas ce que le défenseur marseilllais a affirmé à ses dirigeants, mercredi, selon RMC Sport. Les leaders des groupes de supporters marseillais étaient également présents.

Tuchel : "Neymar m'a dit qu'il avait subi des insultes racistes"

Dans un discours "émouvant", comme l'explique la radio, Alvaro Gonzalez a donc tenu à se défendre. Et des paroles, il serait même prêt à passer aux actes : le défenseur de l'OM, très "affecté", pourrait claquer la porte sans aucune indemnité. "Si vous ne me croyez pas, si je suis un problème, alors j’accepte de partir et de quitter l’OM sans la moindre indemnité", aurait-il plus ou moins affirmé lors de cette réunion. De son côté, le club olympien a confirmé qu'une plainte a été déposée pour menaces de mort à l’encontre de son joueur et de ses proches.

Ligue 1
OM - Lens reporté
IL Y A 5 HEURES
Ligue 1
Violences conjugales et infraction routière : Bahoken condamné à 7 mois de prison avec sursis
IL Y A 5 HEURES