La trêve internationale a visiblement fait du bien à Lille. Battus pour la première fois de la saison avant la pause, les Nordistes ont remis de l'huile dans leur machine en s'imposant facilement face à Lorient (4-0). Malgré l'absence de plusieurs cadres (Celik, Sanches, Fonte), les hommes de Christophe Galtier ont fait parler leur maîtrise face à des Merlus évoluant une classe en-dessous. Auteur de deux buts et d'une passe décisive, Yusuf Yazici a été le grand artisan de cette victoire permettant au LOSC de se hisser à la deuxième place, à deux petits points du PSG. Pour couronner le tout, Jonathan David a ouvert son compteur.

Ligue Europa
Renversant, le LOSC obtient déjà sa qualification
IL Y A 6 HEURES

Une victoire nette et sans bavure, un clean sheet, un but sans doute libérateur pour Jonathan David : la soirée pouvait difficilement mieux se passer pour Lille. Incapables de répondre à la rigueur et à l'aisance technique de leurs adversaires, les Merlus n'ont fait que subir. Parfait dans son rôle de dynamiteur, Yusuf Yazici a ouvert le score, certes tardivement et après intervention du VAR, sur une passe sublime entre les défenseurs de Jonathan Bamba (1-0, 29e). Lille a ensuite cherché à se mettre à l'abri très vite, mais a bien failli se faire cueillir sur l'une des rares situations de Lorient. Heureusement que Mike Maignan a réalisé l'intervention qu'il fallait face à Yoane Wissa (45e).

Grâce à notre offre Black Friday, ne ratez rien de la saison de sports d'hiver 2020/2021 !

Lille se venge sur Lorient

Les Merlus ont laissé passer leur chance avant la pause. Car, ensuite, le bulldozer lillois s'est remis en route, toujours avec Yazici en pilote. Très à l'aise avec le ballon, le Turc a fait forte impression en inscrivant un doublé (2-0, 51e) puis en offrant le troisième but à Luiz Araujo (3-0, 57e). En moins d'une heure, les Dogues ont plié l'affaire. Passeur décisif sur le deuxième but de Yazici, Jonathan David a tout fait pour faire trembler, lui-aussi, les filets. Alors qu'il a touché le poteau sur une reprise mal payée (43e), il a bien fait d'y croire jusqu'au bout, ses coéquipiers également. Dans la dernière minute du temps réglementaire, il a battu Paul Nardi en le prenant à contre-pied sur une frappe pleine de sang froid (4-0, 90e). Un but qui pourrait, voire devrait, en appeler d'autres à l'avenir.

Ce n'était peut-être que Lorient en face mais Lille a été impeccable et sérieux pour conclure cette onzième journée de Ligue 1 avec un festival offensif. De quoi faire le plein de confiance avant la réception de l'AC Milan, un adversaire d'un tout autre calibre que les Dogues sont allés battre lors de la phase aller de la Ligue Europa. Dans tous les cas, ils confirment, semaine après semaine, qu'ils sont plus que jamais des candidats crédibles pour une place sur le podium. Et plus si affinités ?

Ligue Europa
Les bonnes recettes de Lille, rare satisfaction française en Europe
HIER À 23:32
Ligue 1
Galtier remonté contre le VAR : "Tout le monde tombe dans le piège"
29/11/2020 À 22:56