Rennes n’a pas lancé son sprint infernal du mois à venir de la meilleure des manières. Quatre jours avant le premier match de Ligue des champions de son histoire, le Stade Rennais a été accroché par Dijon, lanterne rouge de Ligue 1, au stade Gaston-Gérard, au terme d’un match très moyen (1-1). Martin Terrier a bien ouvert le score, mais Mama Baldé a permis à Dijon d’obtenir son deuxième point de la saison. Et Rennes de quitter la première plae du classement.

Ligue 1
Rennes, le coup d'arrêt
IL Y A 18 HEURES

Quand le leader se déplace sur la pelouse du bon dernier du championnat, on pense généralement qu’il va n'en faire qu’une bouchée. Mais, peut-être déjà la tête à Krasnodar pour son premier match de C1 de leur club, les joueurs de Julien Stephan n’ont pas vraiment fait respecter le classement en ouverture de cette 7e journée. Au terme d’une rencontre pauvre en occasion où ils ont en plus eu beaucoup de réussite, les Bretons ont enchaîné un deuxième match nul en Ligue 1.

Alors qu’il a tourmenté le SRFC lors de ses quatre derniers déplacements dans son antre, avant ce vendredi, Dijon a livré un match solide, ambitieux offensivement grâce à la technique de Mounir Chouiar et Frédéric Sammaritano, la puissance de Dina Ebimbe et les coups de baguette magique de Mama Baldé. Le club bourguignon pourra en plus avoir des regrets après ce point du nul, car il s’est montré plus dangereux dans le deuxième acte, et s’est fait surprendre sur une erreur individuelle en première mi-temps.

Allagbé et Baldé frustrent les Bretons

Privés de Steven Nzonzi et Damien Da Silva (suspendus), avec Eduardo Camavinga sur le banc pour commencer et un revenant au milieu (Clément Grenier), les Rouges et Noirs ont allumé les premières mèches dans cette partie (10e), avant d’être progressivement éteints par des Dijonnais positionnés haut, pour empêcher la relance bretonne. Alors qu’on était en plein temps fort du DFCO, Rennes a pourtant ouvert le score sur une grosse erreur d’Anibal Chala, le latéral des locaux, pris bêtement par Hamari Traoré sur la droite de sa surface. D’un service parfait pour Terrier, le capitaine rennais a permis aux siens de prendre l’avantage, sans briller (0-1, 24e). Mais Rennes, qui a manqué de nombreux centres et vu Benjamin Bourigeaud raté presque tous les coups de pieds arrêtés obtenus, n’a plus proposé grand-chose ensuite.

Rennes s’est fait punir sur une superbe série de dribbles de Baldé pour passer entre la charnière Aguerd-Rugani en début de deuxième acte (1-1, 54e). Ensuite, c’est la lanterne rouge qui a eu les meilleures occasions (59e, 63e, 73e), même si Tait a touché la barre en fin de match (84e), avant que Saturnin Allagbé ne doive sauver une tête de Rugani sur sa ligne (90e+5). Mais ce fut trop peu pour Rennes, qui perd la tête de la Ligue 1 à l’issue de cette journée.

Ligue 1
Après la C1, Rennes et les dangers qui le guettent
HIER À 21:34
Ligue 1
L'appauvrissement de l'effectif du PSG : vrai constat ou faux débat ?
22/10/2020 À 14:30