Reims réalise un très gros coup. Ce mercredi soir, les Rémois se sont imposés sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais (1-2), lors de la 16e journée de Ligue 1. Dans un Groupama Stadium à huis clos et en l'absence de leur entraîneur Oscar Garcia, touché par le Covid-19, les Rouge et Blanc ont fait la différence grâce à Wout Faes (56e) et Hugo Ekitike (90e+4), alors que l'OL avait pourtant égalisé par l'intermédiaire de Karl Toko Ekambi (66e). Au classement du championnat de France, les Gones se retrouvent désormais dixièmes, alors que le Stade de Reims reste quatorzième.
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
Ligue 1
La fin d'une relation tumultueuse : Marcelo quitte l'OL
HIER À 10:19
L'Olympique Lyonnais a encore craqué. 22% des buts marqués dans le temps additionnel en Ligue 1 cette saison l'ont été contre Lyon, soit un total de six sur 27. Cette fois, le bourreau des Gones se nomme Hugo Ekitike. Après une première tentative d'Alexis Flips mal renvoyée par Anthony Lopes, le meilleur buteur du Stade de Reims dans l'élite, qui avait déjà auparavant testé le portier adverse (86e), s'y est repris à deux fois avant de marquer son sixième but de la saison et délivrer toute son équipe (1-2, 90e+4). Un but qui fait forcément du bien à un club, qui n'avait remporté que trois rencontres depuis le début de la saison.

L'OL était invaincu à domicile avant ce match

Mais face aux hommes de Peter Bosz, les Rémois n'ont jamais cessé de jouer crânement leur chance. D'ailleurs, ce sont même eux qui avaient également ouvert la marque, grâce à une tête décroisée de Wout Faes sur corner (56e, 0-1). Seulement dix petites minutes plus tard, l'OL avait pourtant réussi à égaliser, grâce à Karl Toko Ekambi, qui avait profité d'un très bon travail de Jérôme Boateng (66e, 1-1). Durant cette rencontre, les Gones ont semblé être ailleurs, malgré une très nette possession du ballon (63%).
Offensivement, c'est le capitaine Houssem Aouar qui a été le plus en vue, obligeant même Predrag Rajkovic à plusieurs interventions (45e, 61e, 76e). A ses côtés, Lucas Paqueta a bien tenté un lob subtil (71e), mais dans l'ensemble, son rendement a été bien moins important que lors des rencontres précédentes. Quant à Toko Ekambi, il avait été le premier à solliciter le portier adverse (18e).
Avant cette rencontre, l'OL était invaincu à domicile, toutes compétitions confondues, avec un bilan de six victoires pour également trois matches nuls, depuis le début de la saison. De quoi pouvoir légitimement espérer enchaîner, pour la deuxième fois seulement cette saison, une deuxième victoire consécutive dans l'élite, après le succès à Montpellier (0-1). Finalement, il n'en sera donc rien et l'OL s'enfonce dans le classement, avec désormais sept unités de retard sur la deuxième place occupée par l'Olympique de Marseille. Une réaction sera forcément attendue dès ce dimanche soir (20h45), du côté de Bordeaux.
Ligue 1
Solide en janvier, Lyon fait face à un mois de février décisif
23/01/2022 À 23:10
Ligue 1
"J'ai trouvé mon équilibre" : Ramos, un match et un but qui changent tout ?
23/01/2022 À 22:51