Deux mois après, Nice et l'OM se quittent bons amis. Dans un "remake" du match interrompu à l'Allianz Riviera fin août, lors de la 3e journée de Ligue 1, Aiglons et Phocéens se sont séparés sur un match nul (1-1) mercredi soir. Comme il y a quelques semaines, le Gym a mené au score, grâce à un but d'Amine Gouiri. Mais le club olympien a réagi par l'intermédiaire de Dimitri Payet pour rester au contact de son adversaire du soir, toujours troisième avec un point de plus.
Cette fois, pas de débordement des supporters : il n'y en avait pas au Stade de l'Aube, choisi comme terrain neutre pour rejouer une rencontre interrompue le 22 août dernier. Ce Nice – OM, crucial dans la course au podium, puisque le vainqueur pouvait devancer le dauphin lensois, s'est déroulé dans un calme plat… ou presque. Le huis clos a au moins pour lui de nous faire profiter des consignes des coaches à leurs joueurs.
Ligue 1
Nice tombe de haut
IL Y A 2 HEURES
Et de consignes, les Aiglons n'ont pas manqué dans un début de match qui a vu un Christophe Galtier survolté guider les siens sur chaque touche ou presque. Avec une récompense au bout : étouffant, son OGCN a été récompensé très vite par l'ouverture du score d'Amine Gouiri, idéalement servi par Evann Guessand (0-1, 6e). Extrêmement bien organisé et agressif, le Gym a ensuite eu de nombreuses occasions de faire le break, malgré les absences de Kasper Dolberg et d'Andy Delort, qui n'était pas encore arrivé à Nice lors de la 3e journée.

Nice rate le coche en première période

Il y a d'abord eu cette frappe trop croisée de Guessand, lancé dans une position idéale dans la surface (14e). Puis ce duel perdu par Gouiri, qui a résisté à Alvaro Gonzalez sans parvenir à tromper Pau Lopez, encore très solide mercredi (35e). Même Hassane Kamara, titularisé comme milieu gauche, a eu l'occasion de faire le break, mais s'est raté en privilégiant une reprise du gauche à un coup de tête (36e). Dimitri Payet, lui, n'a pas tant tergiversé pour marquer sur la première occasion marseillaise, en profitant du bon jeu de corps de Milik (1-1, 42e).
Une première… et seule occasion pour les Phocéens, qui n'ont encore cadré qu'une fois, comme dimanche soir contre Paris (0-0). Nice n'a plus trouvé l'inspiration au retour des vestiaires, alors que la formation de Jorge Sampaoli est remontée d'un cran. Mais les hommes de Galtier valident leurs trois points inespérés de samedi contre Lyon (3-2) pour rester sur le podium. A l'OM, c'est une autre mélodie : un troisième nul de rang toutes compétitions confondues, pour un bilan d'une seule victoire sur ses huit derniers matches.

Melvin Bard face à Luis Henrique lors du match entre l'OGC Nice et l'Olympique de Marseille en Ligue 1

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Payet devrait être disponible pour jouer contre Troyes dimanche
HIER À 16:23
Ligue Europa
"Continuer à grandir, sinon le projet ne va pas aboutir" : Marseille, la détresse européenne
25/11/2021 À 22:31