Une entrée en matière réussie pour l’OL. En ouverture de cette nouvelle saison de Ligue 1, ce sont bien les hommes de Peter Bosz qui se sont imposés à domicile, dans un Groupama Stadium bruyant, face au promu ajaccien (2-1). Alexandre Lacazette a vécu un retour idoine sur ses terres, en étant passeur décisif et buteur, mais Anthony Lopes a fait trembler l’OL et relancé l’ACA en étant expulsé et en permettant à Thomas Mangani de réduire le score.
Le film du match I Calendrier et résultats I Classement
L’OL 2.0 de Peter Bosz est-il guéri ? Si inconstant l’an passé, le club rhodanien a encore montré deux visages, et il faudra attendre encore quelques semaines pour voir si les promesses semées cet été se concrétiseront pendant la saison, mais l’entraîneur néerlandais pourra se satisfaire de commencer en empochant les trois points. Devant des tribunes copieusement remplies, la soirée avait pourtant commencé sur les chapeaux de roues pour les 8es du dernier exercice.
Ligue 1
Poussif d'abord, explosif ensuite : l'OL balaie Troyes
IL Y A UNE HEURE

101e but en Ligue 1 pour Lacazette

Malgré une entrée sérieuse des Ajacciens, Lyon, disposé dans un 4-3-3 avec les recrues Nicolas Tagliafico, Johann Lepenant et Alexandre Lacazette titulaires, avait réussi à ouvrir le score sur sa première action collective aboutie, où Tetê, d’une frappe du gauche dans la surface, a réussi à tromper Benjamin Leroy (1-0, 12e). Le Brésilien a ensuite glané un penalty, en profitant d’une erreur défensive de Cédric Avinel. Et Lacazette, devant un public en ébullition, a transformé l’offrande du droit (2-0, 22e).
Le "général" lyonnais a alors pensé avoir mis son équipe sur les rails d’une soirée tranquille, mais Anthony Lopes, d’une sortie complètement ratée et très dangereuse sur Mounaïm El Idrissy, lancé dans le dos de la défense lyonnaise, a été expulsé tout en offrant le penalty de la relance à Ajaccio. Rémy Riou, qui faisait lui aussi son grand retour sous le maillot de l’OL (27e), n'est pas parvenu à stopper la tentative de Thomas Mangani (2-1, 31e).
Mais les promus, dans une fin de premier acte totalement folle, ont vu Romain Hamouma écoper de deux jaunes, l’un pour une explication rugueuse avec Lacazette (33e), l’autre pour un coup de coude dans le visage de Lucas Paqueta (45e+3), et laisser les siens à 10.

Alexandre Lacazette (Lyon) a marqué face à l'AC Ajaccio, vendredi 5 août 2022. / Ligue 1

Crédit: Getty Images

Bousculé par d’étonnants insulaires au retour des vestiaires, Lyon a vu Riou réaliser une claquette salvatrice sur un lob de Riad Nouri (59e), avant de retrouver peu à peu le contrôle du ballon et de la partie. Les Rhodaniens espèrent désormais qu’ils pourront enchaîner un peu plus sereinement, lors de la prochaine journée, face à Lorient.

Ramsey, Openda, Sissoko... Le top 10 des joueurs à suivre cette saison

Ligue 1
Boateng, la chute libre
IL Y A UN JOUR
Ligue 1
Neymar étincelant, but gag et pelouses indignes : les Tops et Flops de la 2e journée
14/08/2022 À 21:40