Le PSG a idéalement préparé la réception de la Juventus Turin, programmée pour le coup d’envoi de la Ligue des champions mardi prochain. Emmenés par un Lionel Messi des grands soirs, parfait dans son rôle de maestro et altruiste (deux passes décisives), les Parisiens ont facilement disposé du FC Nantes, qui a joué à dix une bonne partie de la rencontre (0-3).
Kylian Mbappé a inscrit un doublé pour rejoindre Neymar, remplaçant au coup d’envoi, au classement des meilleurs buteurs en Ligue 1. Le club de la capitale retrouve son trône grâce à ce cinquième succès en six journées. Seule ombre au tableau ? La sortie sur blessure de Vitinha, qui a conduit à l’expulsion logique de Fabio.
Ligue 1
Paris répond au PSG : "Vous pensez vraiment que le Parc vaut moins que Paredes ?"
IL Y A 14 HEURES
Le film du match I Calendrier et résultats I Classement
Le pire, c’est que le FC Nantes a su faire illusion, tout au moins pendant une quinzaine de minutes. La première action franche du match est d’ailleurs signée Samuel Moutoussamy, qui est passé tout près d’ouvrir le score avec une belle frappe qui a effleuré le montant de Gianluigi Donnarumma (10e). Les hommes d’Antoine Kombouaré sont bien rentrés dans le match, gênant les Parisiens par leur dispositif tactique bien appliqué, mâtiné d'un soupçon d'audace. Hélas, tout a volé en éclat sur une frappe limpide de Kylian Mbappé, qui a bien ouvert son pied sur un service de Lionel Messi, à l’issue d’un contre supersonique (0-1, 18e). Le début d’une longue soirée pour des Canaris volontaires, mais impuissants.

Kylian Mbappé (PSG) face à Nantes, samedi 3 septembre 2022. / Ligue 1

Crédit: Getty Images

Messi, en mode chef d’orchestre

Le cauchemar s’est un peu plus accentué pour Nantes quand Fabio a quitté ses partenaires, car coupable d’un geste trop dangereux sur Vitinha, touché au genou pour sa part (24e). À onze contre onze, la tâche était déjà corsée. En infériorité numérique, elle est devenue quasi impossible. Pourtant, les Parisiens ont attendu la deuxième période pour creuser un écart définitif. Malheureux sur un retour acrobatique tenté juste avant la pause (45e+4), Mbappé s’est offert un doublé après un nouvel échange avec Messi, un but d’abord refusé pour une position de hors-jeu, finalement annulée par le VAR (0-2, 54e). Le Français aurait même pu inscrire un triplé si Nicolas Pallois ne s’était pas retrouvé sur la trajectoire de son tir dans un angle fermé (62).
Au regard de ce scénario très favorable, Christophe Galtier s’est permis de faire tourner, notamment en remplaçant Mbappé par Neymar. Le Brésilien a failli reprendre la tête du classement des buteurs, touchant le poteau sur un centre en retrait d’Achraf Hakimi. C’était sans compter Nuno Mendes, qui a bien suivi dans son dos pour ouvrir son compteur dans le championnat de France et consolider un peu plus le goal average invraisemblable de son équipe (0-3, 68e). Après cette troisième réalisation, Messi a continué à régaler les spectateurs. Il aurait vraiment mérité d’ajouter son nom au tableau d’affichage (76e, 77e, 84e).
Tout va pour le mieux, donc, pour le PSG, qui a déjà oublié son accroc face à Monaco (1-1) et peut maintenant se concentrer sur le match face à la Juventus Turin. Les Parisiens vont entamer la Ligue des champions par un choc qui en dira a priori un peu plus sur leurs ambitions. Ils seront peut-être privés de Vitinha, mais tous les membres de l’effectif semblent concernés à en juger par la prestation des uns et des autres depuis le début de la saison. Le FC Nantes, déjà corrigé par Paris lors du Trophée des champions (4-0), pourra difficilement rougir au sortir de cette nouvelle défaite. Le PSG, c’est vraiment du costaud cette saison. Surtout si Messi est redevenu Messi.

Panique à Nice, jolis coups de l'OM : Notre carnet de notes du mercato de L1

Ligue 1
Al-Khelaifi : "Ce n’est que le début entre QSI et le PSG"
HIER À 08:12
Ligue Europa
Nantes-Juventus : L'UEFA décrète la fermeture de la tribune Loire
15/11/2022 À 18:28