Au bout du suspense, et un peu de l’ennui. Auxerre est sorti vainqueur du deuxième match des playoffs de Ligue 2. Le troisième du championnat a néanmoins eu besoin des tirs au but pour écarter le FC Sochaux, qui s'était imposé face au Paris FC il y a trois jours. Les hommes de Jean-Marc Furlan ont signé un sans-faute, alors que Yann Kitala a loupé son penalty, stoppé par Donovan Léon (0-0, 5-4 après les tirs au but). Bien évidemment, rien n’est encore fait pour Auxerre, qui devra en découdre avec le dix-huitième de Ligue 1, dont on ne connaît pas encore l’identité, pour effectuer son grand retour dans l’élite la saison prochaine.
Barrages Ligue1-Ligue 2
Furlan, la montée et la peur : "Après le match, j'ai flippé"
30/05/2022 À 07:22
La saison 2021/2022 de Ligue 2 nous a offert un peu de rab. Favorite de la rencontre, l’AJ Auxerre aurait sans doute voulu se qualifier pour les barrages plus rapidement. Mais sa domination, qui a duré une bonne partie de la rencontre, prolongation y compris, a surtout été vaine. Il faut dire que les deux équipes, certainement un peu paralysées par l’enjeu, ont eu du mal à se libérer, tandis que le rythme global n’a pas été aidé par les nombreux coups de sifflet. Côté Auxerre, la première mèche a été allumée par Gauthier Hein, qui a vu sa frappe de loin être contrée (36e). Dans la foulée, Hamza Sakhi a dévissé sa tentative, après une récupération haute (38e).

Auxerre était meilleur

Le manque de réussite a beaucoup caractérisé l’attaque de l’AJA, qui a commencé à vraiment accélérer peu avant la pause. Hein, encore lui (44e, 59e), et surtout Gaëtant Charbonnier (53e) ne sont pas parvenus à libérer leur club plus vite. Alexis Trouillet non plus, sur un tir de loin qui a justement été repoussé sur Charbonnier, incapable de cadrer à bout portant (90e+2). Par ailleurs, peut-être que le VAR, inutilisé dans cette rencontre, aurait accordé un penalty à Lassine Sinayoko, fauché à l’entrée de la surface sur une accélération (59e). Lors des prolongations, Sakhi (99e) et Gaetan Perrin (99e) sont parvenus à porter le danger, sans trouver l’efficacité.

Pourquoi le Real panique ? "Parce que Mbappé ne dit rien"

En souffrance dans ce deuxième playoff, et déjà miraculé face au Paris FC, Sochaux a fait ce qu’il a pu. Et, en réalité, il n’est pas passé loin du hold-up. Gaëtan Weissbeck a failli s’offrir un face-à-face avec le gardien d’Auxerre après une boulette de Carlens Arcus (78e), mais il a perdu ses appuis dans la surface d'Auxerre. Tandis qu’il y a eu un sauvetage sur la ligne, face à Steve Ambri (105e+1). Une victoire aurait été très bien payée pour les Sochaliens, qui perdraient un match avec un tel scénario neuf fois sur dix. Ils auront quand même suffisamment résisté pour s’en remettre à la loterie des tirs au but.
Hélas pour Sochaux, aucun tireur d’Auxerre n’a tremblé lors des différentes tentatives, quand Yann Kitala a buté sur Donovan Léon. La logique a donc été respectée au stade de l’Abbé-Deschamps et le futur dix-huitième de Ligue 1, probablement Metz ou Saint-Etienne même si Bordeaux garde un espoir, aura tout à se méfier de la troupe emmenée par Jean-Marc Furlan, coach spécialiste des remontées dans l’élite. Il en est déjà à quatre, une sacrée performance. Une cinquième viendra peut-être s’ajouter la semaine prochaine, après la double confrontation qui attend Auxerre.

Mbappé, Payet, Dante : Notre équipe-type de la saison 2021/22 de L1

Barrages Ligue1-Ligue 2
Chaos dans le chaudron et scènes terrifiantes après la relégation de Saint-Etienne
29/05/2022 À 20:03
Barrages Ligue1-Ligue 2
Auxerre arrache sa montée, Saint-Étienne en plein cauchemar
29/05/2022 À 19:52