C'est un immense exploit qu'ont réalisé les Parisiennes ! En ballotage défavorable après leur défaite à l'aller au Parc (0-1), les joueuses d'Olivier Echouafni ont encaissé le premier but par Macario dès l'entame. Mais un but de Geyoro puis de la malheureuse Wendy Renard contre son camp ont donné l'avantage au PSG sur les deux matches. Paris n'a pas volé sa qualification, et affrontera le Barça en demies la semaine prochaine. Grosse déception pour l'OL, qui ne pourra pas viser un sixième titre d'affilée.
Transferts
70 millions d'euros pour Hakimi : le PSG fait monter les enchères
19/06/2021 À 09:06
La dernière élimination de l'OL remontait au... 12 novembre 2014. A l'époque, le PSG était déjà venu s'imposer à Lyon, avant que les Gones ne raflent cinq Ligue des Champions consécutives. C'est dire la nature de l'exploit accompli par les Parisiennes cet après-midi au Groupama Stadium. D'autant que ce n'était pas gagné : après avoir concédé une défaite sur le fil à l'aller (0-1, but de Renard en fin de match), les joueuses de la capitale ont craqué dès le début du match. En reprenant Cascarino, Lawrence a délivré malgré elle une passe décisive pour Macario. La meneuse de jeu brésilienne n'en demandait pas tant et a mis son équipe dans de bonnes dispositions (1-0, 4e).

Le PSG face à... Barcelone pour une place en finale

Et puis... plus rien. Sans doute trop sûres d'elles, les Lyonnaises ont rapidement été submergées par un PSG sans complexe. Après plusieurs grosses occasions, dont un poteau de Däbritz, Grace Geyoro a relancé son équipe d'une belle frappe du droit dans la lucarne (1-1, 24e). Un retour mérité, tant les Parisiennes ont dominé le premier acte, dans le sillage d'une Sandy Baltimore dans tous les bons coups. Très sollicitée sur son côté gauche, l'internationale française a laissé l'initiative à Kadidiatou Diani, qui a pris le relais à droite. Virevoltante, l'ex de Juvisy a été à l'origine du second but. Alertée par un long ballon, elle a profité de l'erreur d'appréciation de Majri pour se frayer un chemin. Son centre, dangereux, a été coupé par Wendy Renard dans ses propres filets (1-2, 61e). Contre toute attente, mais certainement pas contre le cours du jeu.

Real ou PSG : Pourquoi Mbappé ne s'est-il toujours pas décidé ?

Et ce n'est pas ce but, qui les qualifiait virtuellement, qui a calmé les ardeurs des Parisiennes. Gonflées à bloc, elles se sont offert plusieurs occasions d'aggraver le score, mais ont buté sur Bouhaddi. A l'inverse, les opportunités lyonnaises se sont comptées sur les doigts d'une main. Mais l'OL est tout de même passé près d'un mini hold-up dans le temps additionnel. Après une déviation de Renard, Malard a repris à bout portant, mais Endler a réalisé une parade de grande classe pour sécuriser le succès des siennes. Une victoire qui ne souffre d'aucune contestation, et qui entretient le rêve d'une première C1 pour le PSG. Rendez-vous en demi-finales, contre Barcelone dans une semaine. Il va falloir vite se ressaisir pour les Lyonnaises, qui visent un autre objectif : conserver leur titre national. Elles figurent quatre points derrière... Paris.

Où en est la course au Ballon d'Or ? "Aujourd'hui, le grand favori c'est Mbappé"

D1 Arkema
"On a attendu ce trophée très longtemps, c’est très spécial" : le PSG libéré, délivré
04/06/2021 À 22:05
D1 Arkema
Championnes, les Parisiennes mettent fin au règne de l'OL
04/06/2021 À 20:36