KIM KÄLLSTRÖM, êtes-vous rassuré par ce large succès?
K.K. : Oui, car il n'est jamais évident de gagner 4-0 en Ligue des Champions. Il était important pour la confiance de retrouver le goût de la victoire.
Cette victoire est-elle de nature à relancer l'OL?
Ligue des champions
Toujours ça de pris
10/12/2009 À 07:55
K.K. : Je l'espère! Nous avons réussi un bon match, avec beaucoup de sérieux en défense et de l'efficacité en attaque. Offensivement, nous avions marqué trois buts à Lille, cela n'arrivera pas à beaucoup d'équipes. Par contre, défensivement, toute l'équipe se doit d'être plus vigilante, avec un bloc beaucoup plus équilibré afin de ne plus concéder autant d'occasions.
L'OL termine finalement deuxième de son groupe. Avec du recul, avez-vous perdu la première place lors de votre défaite à Florence il y a 15 jours?
K.K. : Il ne faut pas avoir de regrets. Il n'était pas facile d'aller affronter la Fiorentina alors que cette équipe jouait sa qualification. On voit bien qu'il s'agit d'une bonne équipe, elle a battu deux fois Liverpool. À Florence, nous n'avions pas eu beaucoup de réussite. C'est juste un peu dommage que la Fiorentina se soit imposée à la dernière minute à Liverpool grâce à une petite erreur d'un défenseur.
En huitièmes de finale, l'OL affrontera soit un club anglais (Manchester United, Arsenal, Chelsea) soit un club espagnol (Real Madrid, Barcelone, FC Séville)…
K.K. : Je n'ai pas de préférence. Je parle anglais, alors pourquoi pas un club anglais? Mais, dans le vestiaire, je suis assis entre les deux Argentins, je comprends donc aussi l'espagnol (sourires). Il ne sert à rien de répondre très sérieusement à cette question, il n'y a que des gros clubs! Nous aimerions simplement rencontrer une équipe que nous n'avons pas encore affrontée : ce serait pas mal d'éviter Barcelone et Manchester que nous avons joués les deux saisons précédentes.
Lyon a-t-il retrouvé le niveau pour battre Bordeaux dimanche soir?
K.K. : Bien sûr.
Ligue des champions
Lyon s'en contentera
09/12/2009 À 10:57
Ligue 1
Malacia à l'OL, c'est comme si c'était fait
HIER À 18:36