C'est une élimination dont le PSG sort grandi. Malgré la déception d'être passé tout près de l'exploit face à Barcelone au Camp Nou (1-1), c'est la fierté d'avoir poussé le Barça dans ses derniers retranchements qui prédominait dans le clan parisien à l'issue de la rencontre. Menacer la survie dans la compétition d'une équipe qui disputera sa sixième demi-finale de Ligue des champions consécutive n'est pas anodin. Et les Parisiens le savent. "Si nous pouvons bien jouer ici, nous pouvons bien jouer partout, résumait ainsi Zlatan Ibrahimovic à juste titre. L'équipe a vraiment réalisé un très bon travail ce soir, techniquement et tactiquement. Il n'y a pas beaucoup d'équipes qui ont aussi bien joué que nous face au Barça et je pense qu'après ce soir, les gens vont porter un autre regard sur le PSG. On aura gagné beaucoup de respect en Europe, après le match de ce soir".
Il n'a pas manqué grand choses aux hommes de Carlo Ancelotti pour réaliser cet exploit auquel peu de gens croyaient. Juste cette efficacité qui fait si souvent la différence dans les matches de Ligue des champions. Le PSG aurait pu gagner bien plus que ce respect évoqué par Ibrahimovic s'il avait su faire preuve d'un peu plus d'adresse, notamment au cours des 45 premières minutes, parfaitement négociées par le club de la capitale. "On aurait pu marquer en première période, reconnaissait Carlo Ancelotti. Même après avoir marqué. On aurait peut-être gagné avec plus de réalisme". L'Italien était cependant conscient que son équipe pouvait difficilement faire mieux. "Ce soir, il n'y a rien manqué. On a fait tout notre possible", affirme-t-il.
Roura : "Le PSG deviendra une équipe très importante, s'il ne l'est pas déjà"
Ligue des champions
Lavezzi est passé à côté et Lucas s’est éteint
10/04/2013 À 21:58
Le PSG a livré un grand match, et c'est là l'essentiel. Car le club francilien était attendu au tournant pour son retour en Ligue des champions après avoir recruté des joueurs comme Thiago Silva et Zlatan Ibrahimovic l'été dernier. Il a su répondre présent en atteignant les quarts de finale. Et la qualité de son parcours a été validée par sa performance face au Barça. "C'est la première année que je suis ici, je suis heureux de ce que nous avons montré en Ligue des champions car on a été compétitifs, s'est réjoui un Carlo Ancelotti. On a posé des problèmes à une grande équipe". Discours repris par son homologue du Barça, Jordi Roura. "Le PSG a très bien recruté. Il deviendra une équipe très importante, s'il ne l'est pas déjà", reconnaissait sincèrement le technicien catalan.

Roura tiene "buenas sensaciones" con Messi, Pedro y Adriano

Crédit: EFE

L'heure n'est pas vraiment aux regrets pour le PSG. Plutôt aux perspectives d'avenir. Elles deviennent intéressantes pour l'équipe de Carlo Ancelotti, dont la performance au Camp Nou pourrait rester comme un acte fondateur pour un avenir glorieux. "La chose la plus importante ce soir, c'est qu'on a montré l'identité de l'équipe. C'est aussi une question de mentalité, elle a été bonne et c'est une bonne étape pour l'avenir. On était en quart cette année, on essaiera de faire mieux l'an prochain. On a gagné de l'expérience, on a montré du caractère", soulignait Ancelotti au Camp Nou. Paris a montré à Barcelone qu'il pouvait être à la hauteur des très hautes ambitions de ses propriétaires. Il n'attend plus que l'année prochaine pour grandir davantage.
Ligue 1
Mbappé : "C’est le projet du club, pas mon projet"
HIER À 19:34
Ligue 1
Des joueurs en échange ? Pour Galtier, Nice a fixé son prix, Paris négocie
19/06/2022 À 06:46