Getty Images

Après la remontada, voici la Romantada !

Après la remontada, voici la Romantada !

Le 10/04/2018 à 22:34Mis à jour Le 11/04/2018 à 07:30

Soirée de folie au Stadio Olimpico où l'AS Roma a surclassé le FC Barcelone (3-0), en quart de finale retour de la C1. Battus 4-1 au Camp Nou à l'aller, les Giallorossi ont réussi un exploit insensé en renversant le quintuple vainqueur de la Ligue des champions. Dzeko (6e), De Rossi (58e) et Manolas (82e) propulsent les Romains dans le dernier carré. Une première depuis 1984 !

Cette fois, le Barça est du mauvais côté. Un peu plus d'un an plus tard, la Ligue des champions a connu une nouvelle incroyable remontada et la Roma a réussi à renverser la situation face au FC Barcelone, malgré une défaite au match aller qui paraissait fatale (4-1, 3-0). Les Romains ont su croire en leurs chances et ont pris les choses en mains face à des visiteurs curieusement apathiques. Dzeko a lancé la soirée (6e), De Rossi a permis au rêve de la Louve de prendre forme (58e, s.p) et Manolas l'a concrétisé (82e). La Roma a fait tomber le Barça et jouera sa première demi-finale de C1 depuis 1984.

Les hommes d'Eusebio Di Francesco restaient sur une défaite devant la Fiorentina sur cette même pelouse samedi dernier en Serie A (0-2) et ne semblaient pas franchement capables de renverser l'ogre barcelonais et sa superstar Leo Messi. Sauf qu'ils ont tout de suite pris le match comme ils le devaient. Galvanisés par le superbe soutien de leurs supporters, les Giallorossi sont entrés dans la rencontre comme des morts de faim et ont pris leurs adversaires à la gorge. De Rossi avait marqué contre son camp à l'aller, il s'est vite remis à l'endroit et a lancé Dzeko depuis le rond central vers l'ouverture du score entre les peu réactifs Piqué et Umtiti (1-0, 6e). Le ton était donné.

Un Barça dépassé

Déjà auteur du but de l'espoir au Camp Nou la semaine dernière (4-1), l'attaquant bosnien de la Roma a fait souffrir la défense catalane pendant plus de 90 minutes. Dzeko a aussi été bien aidé par le percutant Kolarov sur la gauche mais aussi par les mordants Nainggolan et Schick. Le Tchèque a d'ailleurs bien failli doubler la mise d'une tête décroisée passée de peu à côté (29e). Dzeko, lui, a cadré sa tête au second poteau mais Ter Stegen l'a détournée in extremis (37e). Méconnaissable, le Barça a subi dix tirs adverses en première période mais a tout de même pu regagner le vestiaire avec un seul petit but de retard.

A l'image d'un Iniesta complètement dépassé, les Catalans n'ont absolument pas su rectifier le tir après la pause. Dzeko a encore fait des siennes et a poussé Piqué à concéder un penalty que De Rossi s'est chargé de transformer (2-0, 59e). Seul Ter Stegen s'est montré à la hauteur de l'évènement et a réussi à retarder l'échéance en bloquant la reprise de Nainggolan (67e) puis en repoussant celle d'El Shaarawy (79e). Le portier allemand n'a en revanche rien pu quand Manolas est venu placer une tête décroisée au premier poteau sur corner et marquer un but qui fait désormais partie de l'histoire (3-0, 82e). Dos au mur, les Barcelonais ont tout tenté dans les dernières minutes pour répliquer et réduire le score afin d'arracher leur qualification mais ils sont restés impuissants jusqu'au bout.

Messi

MessiGetty Images

0
0