Getty Images

L’Ajax brille cette saison et une nouvelle génération est déjà prête à prendre la relève

L’Ajax brille cette saison et une nouvelle génération est déjà prête à prendre la relève

Le 08/05/2019 à 13:39Mis à jour Le 08/05/2019 à 13:40

LIGUE DES CHAMPIONS - Le club d’Amsterdam dispute ce mercredi la neuvième demi-finale de C1 de son histoire face à Tottenham (21h). Tandis que l’Europe entière n’a d’yeux que pour ces gamins talentueux, la prochaine génération, appelée à remplacer certains cadres dans les mois et années à venir, se tient prête pour relever le défi.

Dans un club où la formation et la post-formation sont les deux vecteurs sportifs et économiques les plus importants, la programmation est essentielle. Il faut toujours avoir un coup d’avance et préparer la transition entre une génération victorieuse et la suivante. L’Ajax a mis en place, au fil des années, tout un environnement pour que ce roulement soit le plus doux et le plus naturel possible.

Alors que l’Ajax cuvée 2018-2019 réussit à allier les performances et un jeu séduisant, cette équipe risque d’être démantelée cet été. Il est déjà acquis que Frenkie de Jong rejoindra le FC Barcelone et d’autres éléments sont des candidats sérieux à l’exil. Hakim Ziyech, Matthijs de Ligt, Donny van de Beek, Nicolas Tagliafico et David Neres ont les plus gros clubs européens à leurs pieds et leur avenir à Amsterdam est aujourd’hui incertain. Mais comme la vie sportive est un éternel recommencement sur les bords de l’Amstel, le club peut compter sur plusieurs jeunes prometteurs au sein de la prochaine génération de son académie.

S’ils ne passeront pas tous "le cut" et si certains ne joueront sans doute jamais avec l’équipe première, le talent est là et il reste à comprendre et mesurer leur capacité à évoluer au plus haut niveau, loin des catégories de jeunes. Avec Ruben Jongkind, ancien formateur de l’Ajax et co-auteur du "Plan Cruyff" et Kees van Wonderen, assistant de Ronald Koeman avec les Pays-Bas mais aussi de la sélection U17, Eurosport fait le point sur la relève amstellodamoise. Et si les futurs De Ligt, Mazraoui et Van de Beek étaient déjà pour la plupart au club ?

Ryan Gravenberch, le surdoué en quête de maturité

  • Position : milieu de terrain
  • Age : 16 ans (né le 16 mai 2002)

Il n’a que 16 ans mais est apparu à deux reprises avec l’équipe professionnelle cette saison. Pour sa première titularisation, il avait marqué lors d’un match de Coupe face à des amateurs, devenant ainsi le plus jeune joueur et le plus jeune buteur de l’histoire du club hollandais. Ce milieu de terrain élégant est polyvalent et capable d’évoluer à tous les postes du milieu grâce à sa technique et sa vision du jeu. Puissant, il apporte impact et capacité à se projeter.

Ruben Jongkind, ancien formateur de l'Ajax

"Il peut jouer devant la défense, comme relayeur et même un cran un peu plus haut. Il ressemble un peu à Riechedly Bazoer que nous avions fait venir du PSV et que nous avions fait passer d’un poste de défenseur central à celui de milieu relayeur. Gravenberch est un joueur très intuitif avec une bonne gestion du ballon. Il est très facile dans le un-contre-un et peut éliminer rapidement son adversaire direct. Il est également capable de faire des gestes techniques assez dingues."

" L'un des meilleurs talents du centre de formation de l'Ajax"

"Il peut encore améliorer son QI football de manière générale. Mais on parle d’un joueur de 16 ans et c’est assez incroyable. Il joue à un niveau qu’on ne voit pas normalement à cet âge. Il a énormément bénéficié de notre volonté de surclasser certains joueurs pour les challenger. Il était déjà très en avance physiquement donc il avait besoin de ça. Je le vois vraiment avoir sa place dans l’équipe première. Techniquement et avec ce potentiel, il est l’un des meilleurs talents du centre de formation de l’Ajax. Les deux ans qui viennent seront très importants. Il va avoir besoin de joueurs expérimentés autour de lui pour le guider car il est encore très jeune."

Kees van Wonderen, assistant de Ronald Koeman avec les Pays-Bas

"Je l’avais appelé au dernier moment pour l’Euro U17 en 2018 parce qu’on avait eu un joueur blessé. A l’Ajax comme avec les Pays-Bas, on pense tous qu’il a un gros potentiel. D’une certaine façon, il ressemble un peu à Paul Pogba. Il est grand, il est fort physiquement et il est capable de donner du rythme. Il a un côté nonchalant en lui. Parfois, c’est un avantage, car il ne réfléchit pas trop, il ne joue pas le match avant d’entrer sur le terrain, il est frais, il ne ressent pas la pression, mais, sur certaines rencontres, tu as juste besoin d’être prêt et pleinement concentré."

" Il a encore des hauts et des bas"

"A l’Euro 2018, il n’était pas titulaire au début et on a vu le meilleur de lui car il s’est battu pour être titulaire, sachant que c’est un 2002 et que les autres étaient des 2001. Il avait notamment été très bon en finale contre l’Italie. Disons qu’il a encore des hauts et des bas. Il a besoin de prouver sur de plus longues périodes car son potentiel est très élevé. Il doit toujours chercher plus, faire plus. Techniquement, il est très doué, il peut dribbler, jouer en une touche, contrôler le jeu. Il prend les décisions très rapidement."

Jurrien Timber, le latéral venant du rival

  • Poste : latéral droit / défenseur central axe droit
  • Age : 17 ans (né le 17 juin 2001)

Jurrien Timber, et son frère Quinten, sont d’abord passés par le centre de formation du Feyenoord avant de rejoindre l’Ajax sous l’impulsion de Ruben Jongkind. Ce latéral droit, très dynamique et doué ballon au pied, est en avance sur son âge au niveau de la maturité et de la compréhension du jeu.

Jurrien Timber (Ajax Amsterdam)

Jurrien Timber (Ajax Amsterdam)Getty Images

Ruben Jongkind, ancien formateur de l'Ajax

"Jurrien est arrivé du Feyenoord en même temps que son frère jumeau Quinten. On avait un besoin au poste d’arrière-droit et on a également ‘scouté’ le Feyenoord et le PSV. Il entrait parfaitement dans la philosophie de l’Ajax, mais il a été compliqué de faire venir les deux jumeaux. Je me souviens qu’on a fait plusieurs rendez-vous avec sa mère et cela nous a demandé pas mal d’efforts pour les convaincre. Parce que passer du Feyenoord à l’Ajax, les deux plus grands rivaux du pays, n’est jamais anodin et il peut y avoir des conséquences pour les jeunes, notamment sur les réseaux sociaux."

" Il est très à l'aise ballon au pied"

"Cela peut être dangereux et c’est forcément un risque pour eux, car il faut gérer cette pression. On leur a présenté un plan de développement individualisé (entraînement, école, social) pour montrer notre implication et notre ambition. Il est très rapide et c’est important pour un latéral à l’Ajax car il faut des joueurs qui ont la volonté et la confiance en eux suffisante pour défendre en avançant et être aussi capable de combler les prises de risque offensives. Il est également très à l’aise ballon au pied. Il peut définitivement arriver jusqu’en équipe première."

Kees van Wonderen, assistant de Ronald Koeman avec les Pays-Bas

"Il va vite, il est très dynamique, il a une bonne agressivité dans les duels. Il était un peu nonchalant par le passé mais il a beaucoup appris et a progressé dans sa gestion des matches. C’est un défenseur très complet. Il lit très bien le jeu et agit très vite. Il peut aussi jouer comme défenseur central, axe droit, et c’est à cette position que je le préfère. La question est de savoir s’il sera assez grand pour jouer à ce poste. Ce qui est impressionnant c’est qu’il sait ce qu’il doit faire en toutes circonstances. Il est très mature pour un joueur de cet âge."

Brian Brobbey, le 9 comparé à Lukaku

  • Poste : attaquant axial
  • Age : 17 ans (né le 1er février 2002)

Si l’Ajax joue depuis cette saison avec un faux numéro 9, le club continue néanmoins à former des attaquants axiaux avec le culte du but. Tandis que Klaas-Jan Huntelaar devrait encore faire un an avant de prendre sa retraite et que le jeune Lassina Traoré est arrivé du club filial Ajax Cape Town en janvier et impressionne avec Jong Ajax, Brian Brobbey continue de faire ses classes dans les équipes de jeunes. Puissant, adroit devant le but, il avait notamment marqué un doublé en Youth League face à l’OL. Aux Pays-Bas, son profil rappelle celui de Romelu Lukaku, en plus technique selon ses formateurs.

Brian Brobbey (Pays-Bas)

Brian Brobbey (Pays-Bas)Getty Images

Kees van Wonderen, assistant de Ronald Koeman avec les Pays-Bas

"C’est un numéro 9 assez complet. Il est très fort physiquement mais il va aussi vite en profondeur et il sait se retourner rapidement quand il est dos au but. Il a une bonne personnalité et il est tout le temps positif. C’est un joueur très professionnel, motivé et il a les aptitudes d’un leader. Certaines personnes le comparent avec Romelu Lukaku, je vois l’idée car il est très costaud, mais il prend aussi très bien la profondeur et il marque facilement des buts. Il peut également évoluer aux côtés d’un autre attaquant, en neuf et demi."

Ruben Jongkind, ancien formateur de l'Ajax

"Il est déjà très grand et très costaud pour son âge. C’est un vrai buteur, toujours bien placé ou en capacité de lutter physiquement pour trouver la position idéale et marquer des buts. Il a une palette technique convenable. Il prend bien la profondeur. C’est un attaquant pour une certaine façon de jouer au football. Ce n’est pas un faux 9 comme Tadic. Il faut voir les deux-trois prochaines années et analyser ses progrès pour devenir un attaquant encore plus complet."

Noa Lang, le nouveau Van de Beek ?

  • Position : milieu relayeur / ailier gauche
  • Age : 19 ans (né le 17 juin 1999)

L’Ajax fonde beaucoup d’espoirs sur ce joueur, arraché au Feyenoord par Ruben Jongkind et son équipe en 2013, à une époque où il affrontait les jeunes de l’Ajax – dont Matthijs de Ligt – avec le maillot de Rotterdam. Ce milieu relayeur possède une technique fine, une vraie capacité à accélérer le jeu et peut également jouer sur un côté. Il vient de prolonger son contrat jusqu’en 2021 et pour sa première apparition en Eredivisie, il a donné une passe décisive face à Zwolle.

Ruben Jongkind, ancien formateur de l'Ajax

"On l’a recruté alors qu’il évoluait chez les jeunes du Feyenoord. Il existait visiblement une sorte de gentlemen agreement entre le Feyenoord et l’Ajax mais on n’en a jamais eu vraiment la preuve. On trouvait qu’il avait les qualités qui correspondaient au style de jeu que nous mettions en place à l’académie. Avec notre approche axée sur le développement individuel du joueur, c’était plus facile d’aller voir des jeunes et les convaincre de nous rejoindre. Ce que nous lui avons présenté l’a convaincu, ainsi que sa mère."

" Sa première touche de balle est excellente"

"Pour nous, c’était un milieu de terrain, un relayeur, à l’aise au cœur du jeu, mais on a vu qu’il a joué beaucoup comme ailier gauche ces dernières années. Actuellement, l’équipe ne joue pas avec des ailiers classiques. Ziyech est un milieu de terrain, mais il est aligné sur l’aile droite. Peut-être qu’ils voient un avenir identique à Lang. Sa première touche de balle est excellente, sa conduite avec ballon également. C’est très compliqué de lui prendre la balle. Il est très endurant et ressemble à Donny van de Beek. C’est un milieu box-to-box mais il est aussi créatif et capable d’inventer un geste décisif au bon moment."

Noa Lang (Ajax Amsterdam)

Noa Lang (Ajax Amsterdam)Getty Images

Naci Ünüvar, tout Amsterdam en est dingue

  • Poste : milieu offensif (10)
  • Age : 15 ans (né le 13 juin 2003)

Il suffit d’évoquer le nom de ce jeune prodige avec les suiveurs des équipes de jeunes de l’Ajax pour les voir s’émerveiller. Il n’a que quinze ans, mais tout le monde lui prédit un avenir radieux. Ce milieu de terrain offensif est très créatif, marque des buts, en fait marquer à ses coéquipiers et affiche une intelligence de jeu très rare à cet âge. Son frère Emre, plus jeune, est lui aussi à l’académie et vient de terminer meilleur buteur de l’Universal Youth Cup 2019 (U11). Une histoire de famille...

Kees van Wonderen, assistant de Ronald Koeman avec les Pays-Bas

"On l’a convoqué pour l’Euro U17 en mai en Irlande alors que c’est un 2003 et qu’il n’a encore que 15 ans. C’est un numéro 10, petit mais agressif, intelligent dans le jeu, très créatif, techniquement très à l’aise. Il peut même jouer à un peu toutes les positions offensives mais je le trouve meilleur en 10 ou légèrement décalé à gauche. Beaucoup de gens l’apprécient car il est très créatif, il marque des buts, donne des passes décisives. Il a besoin d’être régulier et challengé, c’est pourquoi il est surclassé. Même à l’Ajax, qui insiste sur le développement individuel des joueurs, il évolue avec les U19 alors que c’est un 2003."

Naci Unuvar face à Marton Dardai avec la sélection U17 des Pays-Bas

Naci Unuvar face à Marton Dardai avec la sélection U17 des Pays-BasGetty Images

Ruben Jongkind, ancien formateur de l'Ajax

"Je pense que c’est l’un des meilleurs joueurs à l’académie aujourd’hui. S’il continue de progresser comme ça, il sera l’un des bons joueurs à suivre. C’est un milieu très créatif, techniquement au-dessus des autres. Il est déjà très mature pour son âge et il n’y a aucun doute sur sa capacité technique à faire jouer les autres. A 15 ans, ce qu’il faut surveiller désormais, c’est son évolution physique."

Quinten Timber, le couteau-suisse du milieu de terrain

  • Poste : milieu de terrain
  • Age : 17 ans (né le 17 juin 2001)

Pour son premier match avec l’équipe réserve, Jong Ajax, en octobre dernier, il avait réalisé une passe décisive et envoyé une lourde frappe sur la barre. Ce milieu de terrain polyvalent affiche puissance, déplacements, capacité à percuter et bonne lecture du jeu. Il est le frère jumeau de Jurrien.

Kees van Wonderen, assistant de Ronald Koeman avec les Pays-Bas

"Il peut jouer comme numéro 10, comme milieu qui dicte le rythme, à droite et à gauche, c’est un jeune capable d’évoluer à toutes les positions du milieu de terrain. Il a même dépanné avec moi comme latéral droit, et quand il était plus jeune, il a aussi été aligné contre défenseur central, axe droit. C’est un joueur très polyvalent, agressif, fort physiquement. Comme Ryan Gravenberch, il a tendance à être un peu facile parfois, et c’est un point d’amélioration pour lui. Il n’est jamais inquiet et ça peut le mettre en difficultés sur certains matches. Il a déjà progressé sur ce point, mais il a encore du travail. Je suis enthousiaste, car comme son frère, il a un bon caractère et est motivé. Il est intelligent sur le terrain et c’est un bon joueur pour une équipe."

" Ce n'est pas le plus technique mais il est très polyvalent"

Ruben Jongkind, ancien formateur de l'Ajax

"Quinten est arrivé en même temps que son frère jumeau en provenance du Feyenoord. Ils jouaient tous les deux au poste de défenseur central à Rotterdam et ils se trouvaient les yeux fermés. Une sorte de sixième sens. Je me souviens d’une saison où tous les adversaires n’avaient marqué que six buts à cette charnière. Ils n’étaient pas assez ‘challengés’ et ont donc rejoint l’Ajax. On a alors replacé Quinten au milieu de terrain et c’est un joueur avec une mentalité formidable, qui a en plus un passé social assez dur. Ce n’est peut-être pas le plus technique des milieux de l’académie, mais il compense avec d’autres qualités et il est très polyvalent."

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313