Getty Images

Le Real Madrid écrasé par l'Ajax (1-4) en huitième de finale et éliminé de la compétition

Le roi est mort, vive l'Ajax !

Le 05/03/2019 à 22:55Mis à jour Le 05/03/2019 à 23:46

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Real Madrid est à terre. Au terme d'une soirée complètement irréelle, le triple tenant du titre a été éliminé de la compétition dès les huitièmes par une magnifique équipe de l'Ajax Amsterdam (1-4, 3-5), mardi soir à Santiago-Bernabeu. Double passeur et buteur (62e), Dusan Tadic a été l'homme de la soirée. L'Ajax n'avait plus mis les pieds en quarts de C1 depuis 2003.

C'est bien une semaine noire pour le Real Madrid. Largué en championnat, sorti de la Coupe du Roi après s'être montré impuissant devant son rival barcelonais il y a sept jours, le triple champion d'Europe en titre a cette fois rendu les armes en Ligue des champions en s'inclinant lourdement à domicile devant l'Ajax en huitième de finale retour (1-4, 3-5 sur l'ensemble des deux matches), mardi soir dans son antre du Santiago-Bernabeu.

Malgré leur succès à l'aller (1-2), les Merengue n'ont pas fait le poids devant la démonstration technique des insolents jeunes Néerlandais, portés par un excellent Dusan Tadic. Triple tenant du titre (2016, 2017, 2018), le Real a fini par rendre sa couronne. Les joueurs de l'Ajax avaient déjà montré de très belles choses dans le jeu lors de la première manche, ils ont confirmé mardi soir sur la pelouse du Santiago-Bernabeu. A cela, ils ont ajouté l'efficacité en marquant des buts plus beaux les uns que les autres.

Cauchemar à domicile pour le Real

Décidés à se rassurer après leurs revers dans les deux Clasicos perdus face au Barça, les Madrilènes sont pourtant entrés très fort dans le match et ont bousculé leurs jeunes adversaires. Raphaël Varane aurait ainsi pu ouvrir le score mais sa tête après un corner a fini sur la transversale d'André Onana (4e). Le club espagnol ne le savait pas encore, mais il venait de laisser passer sa chance de prendre les commandes de la rencontre.

Car les joueurs de l'Ajax ont frappé fort quelques instants plus tard en ouvrant le score sur leur toute première offensive par l'intermédiaire d'Hakim Ziyech, bien servi par Dusan Tadic (0-1, 7e). En pleine confiance, malgré la tentative de réaction madrilène, les visiteurs ont dès lors joué sans aucun complexe à l'image de Frenkie de Jong face à Luka Modric et de David Neres devant Daniel Carvajal (13e). L'attaquant brésilien n'a ainsi pas tardé à doubler la mise d'un petit piqué après une fantastique percée de Tadic avec une roulette devant l'impuissant Casemiro (0-2, 19e).

Privée de son capitaine, Sergio Ramos, qui avait eu la mauvaise idée de provoquer sa suspension lors du match aller, la défense madrilène a pris l'eau et aurait pu encore craquer devant Neres (22e) ou Tadic (25e). La Maison Blanche a ensuite subi les sorties sur blessures de Lucas Vázquez, remplacé par le mal-aimé Gareth Bale (29e) et de Vinicius, suppléé par Marco Asensio (36e). Le Gallois s'est vite distingué en tirant sur le poteau (42e). Mais, il n'a rien montré de plus.

Raphaël Varane et Casemiro lors de Real Madrid-Ajax en Ligue des champions

Raphaël Varane et Casemiro lors de Real Madrid-Ajax en Ligue des championsGetty Images

Un calvaire pour les tenants du titre

Menés 0-2 mais bien décidés à réduire le score pour poursuivre leur chemin dans la compétition, les hommes de Santiago Solari ont attaqué de plus belle après la pause. Asensio (49e) et Benzema (59e) ont pourtant de nouveau manqué d'efficacité et de réussite devant la cage d'Onana. Tout l'inverse de l'excellent Tadic qui a placé sa frappe du gauche à l'entrée de la surface madrilène dans la lucarne droite de Courtois au bout d'un contre (0-3, 62e). Le ballon était peut-être sorti en touche au départ de l'action mais l'arbitre a bien validé le but de l'artiste serbe après utilisation du VAR (66e).

Les Merengue ont cru relancer le suspense quand Asensio a enfin réussi à tromper Onana pour réduire le score (1-3, 70e). Leurs espoirs ont tout de suite été douchés par un incroyable but néerlandais sur un coup franc excentré de Lasse Schöne qui a fini dans la lucarne opposée (1-4, 72e). La fin de match s'est ainsi transformée en un long calvaire pour les coéquipiers d'un Benzema, capitaine d'un soir et étonnamment maladroit (84e).

Les supporters madrilènes ont quitté les tribunes, fondu en larmes ou accompagné les passes amstellodamoises de "olé" jusqu'à l'expulsion de Nacho qui a laissé éclater sa frustration (90e+3). Le Real Madrid est brutalement tombé de son trône. L'Ajax, lui, est promis à un très bel avenir et aucune équipe n'aura envie de défier sa jeune garde en quarts de finale.

Dusan Tadic et ses coéquipiers lors de Real Madrid-Ajax en Ligue des champions
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0