Getty Images

Ligue des champions : Naples arrache la victoire contre Liverpool grâce à Lorenzo Insigne (1-0)

Insigne fait tomber les Reds

Le 03/10/2018 à 23:00Mis à jour Le 03/10/2018 à 23:35

LIGUE DES CHAMPIONS - Comme prévu, le groupe C s'annonce très ouvert. Après s'être pris les pieds dans le tapis contre l'Etoile Rouge, Naples a rectifié le tir contre Liverpool, mercredi, au San Paolo (1-0). Mais il s'en est fallu de peu. Lorenzo Insigne a offert la victoire au club italien à la 90e minute. Les Napolitains prennent la tête de la poule, devant le PSG et Liverpool.

Naples a bien failli s’en mordre les doigts. Dans le cadre de la 2e journée de la Ligue des champions, les Napolitains, archi dominateurs durant toute la rencontre dans un stade San Paolo en ébullition, ont réussi à arracher la victoire contre Liverpool, dans les derniers instants (1-0). Lorenzo Insigne a fini par libérer les siens, ce mercredi soir. Par conséquent, les hommes de Carlo Ancelotti relancent complètement le groupe C et en prennent même la tête avec quatre points.

Il s'en est fallu de peu pour que cette affiche n’accouche d’une souris. D’entrée de jeu, les hommes de Carlo Ancelotti ont pris le jeu à leur compte et porté le danger sur le but d’Alisson. Très en jambes, les Partonepei se sont signalés à plusieurs reprises, par l’intermédiaire de Lorenzo Insigne d’une frappe trop croisée (11e) et Arkadiusz Milik, d’un tir du gauche bien arrêté par le gardien des Reds (33e). De son côté, Liverpool s’est montré particulièrement méconnaissable, subissant les assauts adverses et faisant preuve d’un déchet inhabituel.

Liverpool n'a jamais trouvé le cadre

Avec ce suspense, le stade San Paolo était servi. D’autant plus que son équipe a séduit, notamment dans la construction du jeu. En seconde période, les velléités offensives napolitaines se sont intensifiées. Toutefois, Arkadiusz Milik (50e), d’une puissante frappe du gauche et Dries Mertens, dont le ballon est venu mourir sur la barre transversale (82e), n’ont pas su trouver la solution.

Finalement, c’est donc Lorenzo Insigne qui a libéré les siens, et ses supporters, en fin de rencontre. Bien servi par José Callejon, l’attaquant, aux six mètres, s’est arraché pour pousser le cuir au fond du but. Liverpool n’a pas existé. Pire, les hommes de Jürgen Klopp n’ont cadré aucune tentative. Une première pour les Reds en C1 depuis 2006. Naples en profite donc pour relancer complètement le groupe C et s’empare même de la tête du classement avec quatre points. Nul doute que son déplacement au Parc des Princes (mercredi 24 octobre, 21h) vaudra son pesant d’or.

0
0