Football
Ligue des champions

Le Real respire un grand coup

Partager avec
Copier
Partager cet article

Real Madrid's German midfielder Toni Kroos (R) celebrates with team mates after he scored a goal during the UEFA Champions League group A football match between Galatasaray and Real Madrid on October 22, 2019

Crédit: Getty Images

ParAntoine Lebreton
22/10/2019 à 20:52 | Mis à jour 23/10/2019 à 06:23

LIGUE DES CHAMPIONS – Un petit point en deux journées et, enfin, une première victoire pour le Real Madrid. Dos au mur, les joueurs de Zinédine Zidane se sont imposés sur la pelouse du Galatasaray (0-1) grâce à Toni Kroos (18e). Les Madrilènes sont deuxièmes du groupe A avec 4 points.

Zinédine Zidane s'offre un peu de répit à la tête de la Maison Blanche, même si c'est un petit Real Madrid qui s'est imposé sur le terrain de Galatasaray (0-1) grâce à un but de Toni Kroos. L'essentiel est cependant ailleurs : le club espagnol a remporté sa première victoire de la saison en Ligue des champions. Après deux matches sans victoire en Europe (défaite à Paris et nul contre Bruges), les Merengue se relancent dans la course à la qualification. Les voilà désormais deuxièmes du groupe A avec 4 points derrière le PSG (9 points) qui a poursuivi son sans faute à Bruges (0-5).

  • Le film du match
Premier League

Klopp entraîneur de l'année en Premier League

IL Y A 8 HEURES

Trois jours après une défaite à Majorque (1-0) qui a relancé de plus belle les rumeurs autour du cas Zidane, le club aux 13 coupes aux grandes oreilles a profité de sa compétition fétiche pour remettre d'aplomb une machine encore mal huilée. Si les Merengue ont tiré pas moins de 27 fois durant la rencontre (13 cadrés), ils n'ont jamais maîtrisé un adversaire pourtant largement à leur hauteur.

Zinédine Zidane (Real Madrid)

Crédit: Getty Images

Courtois décisif

Sergio Ramos et ses coéquipiers ont tout simplement laissé le ballon à Galatasaray (55%). Les Madrilènes ont par conséquent évolué principalement en contre dans cette rencontre, ce qui a leur permis de se procurer énormément de situations favorables. Pourtant, malgré ses 12 arrêts, Fernando Muslera n'a que rarement été véritablement mis en difficulté. Au contraire d'un Thibaut Courtois retrouvé qui n'a eu certes que trois parades à réaliser mais qui a dû s'employer sur chacune d'entre elles pour d'abord éviter de concéder l'ouverture du score puis pour conserver l'avance de son équipe.

Les hommes de Zinédine Zidane se sont montrés encore trop friables dans l'aspect défensif. Ce n'est que par leur qualité individuelle qu'ils ont réussi à prendre la mesure de Galatasaray. Un seul but de Kroos (18e) après un bon travail d'Eden Hazard qui avait profité d'un appui de Karim Benzema aura donc suffi à la Maison Blanche pour chasser pendant quelque temps ses démons et ceux de son entraîneur. Mais ils resteront dans les parages et ne manqueront pas de réapparaître en cas de contre-performance mercredi prochain lors de la réception de Léganès pour le compte de la 11e journée de Liga. En attendant, Zidane respire toujours.

Ligue 1

Metz - Sochaux annulé pour une suspicion de coronavirus

HIER À 14:23
Bundesliga

Des soupçons de racisme au Bayern ? Rummenigge furieux : "Cette affaire m'énerve"

13/08/2020 À 15:37
Dans le même sujet
FootballLigue des championsReal MadridGalatasaray
Partager avec
Copier
Partager cet article