D'un côté, il y a Lionel Messi. On ne présente plus l'Argentin aux six Ballons d'Or, donc on se contentera de rappeler l'essentiel : quatre victoires en Ligue des champions avec le FC Barcelone et 115 buts en C1, ce qui en fait le deuxième buteur de l'histoire de la compétition derrière Cristiano Ronaldo (131 buts). De l'autre, Robert Lewandowski, quatrième plus gros scoreur de l'épreuve (66 buts) et, de loin, le joueur le plus prolifique de l'édition actuelle avec 13 réalisations en 7 matches. Soit un but toutes les 47 minutes. Ce ratio, c'est tout simplement du jamais vu en Coupe d'Europe.

Ils ont chacun pris soin de planter le décor. Messi a signé une prestation éblouissante pour guider le Barça à la victoire face à Naples (3-1). Auteur d'un but sublime avant de provoquer un penalty transformé par Luis Suarez, l'Argentin a, sans surprise, été l'homme fort de l'institution blaugrana. Pendant ce temps, Lewandowski marchait littéralement sur Chelsea. Avec deux buts et deux passes décisives, le Polonais a été impliqué sur les quatre buts bavarois face aux Blues (4-1). Ils seront donc au sommet de leur forme pour aborder ce duel.

Ligue des champions
Bayern-Barça : La nouvelle bête noire de l’Europe contre la terreur qui ne fait plus peur
13/08/2020 À 21:51

Des stats terrifiantes

Messi et Lewandowski se détachent, et cela se lit dans les statistiques. Avec 31 buts et 26 passes décisives cette saison, l'Argentin a été directement impliqué sur 57 buts du Barça toutes compétitions confondues cette saison. Le seul joueur qui fait mieux en Europe, c'est Lewandowski. Entre la Bundesliga, la Coupe d'Allemagne et la Ligue des champions, l'avant-centre du Bayern a trouvé le chemin des filets à 53 reprises. En ajoutant ses 8 passes décisives sur ces trois compétitions, il a été à l'origine ou à la conclusion de 61 buts du Bayern en 2019-20.

Le Bayern grand favori ? "Oui... si Lewandowski parvient à passer un vrai cap"

Leur ratio est tout simplement ahurissant. Par un but ou un caviar, Messi est décisif toutes les 65 minutes en moyenne. Mais l'Argentin est un peu moins performant en Ligue des champions, où ce ratio tombe à un but ou une passe décisive toutes les 81 minutes. C'est l'inverse pour Lewandowski. Toutes compétitions confondues, il est décisif toutes les 63 minutes en moyenne. Mais son ratio devient terrifiant en Ligue des champions, où le Polonais est directement impliqué sur un but toutes les… 36 minutes. Et si on ne tient compte que de ses rencontres de C1 disputés sous les ordres d'Hansi Flick, Lewy est décisif toutes les 29 minutes. Du jamais vu en Coupe d'Europe. Encore.

Quelle pause ?

Au-delà des statistiques, la régularité affichée par Messi et Lewandowski force aussi l'admiration. C'est remarquable dans le contexte si particulier de cette saison longtemps interrompue à cause de la pandémie du Covid-19. Ils ont su, l'un comme l'autre, conserver le même niveau de performance malgré cette longue pause. Certes, Messi n'a pas su guider le Barça vers un nouveau titre de champion d'Espagne. Mais c'est peut-être la dernière personne à blâmer dans l'échec blaugrana. Avec 7 buts et 9 passes décisives, il a été le deuxième joueur le plus décisif depuis le "restart".

Le premier ? C'est encore Lewandowski. Le Polonais a été directement impliqué sur 17 buts du Bayern depuis la reprise avec 14 buts et 3 passes décisives. Toutes compétitions confondues, il n'y a qu'un seul match où il n'a pas marqué sur cette période. Ironie de l'histoire, c'était face à son ancienne équipe, le Borussia Dortmund. Sinon, le Polonais a inscrit au moins un but à chacun de ses matches de Bundesliga. Et pour compléter le tableau, "Lewy" a trouvé les filets en demi-finale et en finale de Coupe d'Allemagne, conduisant littéralement le Bayern jusqu'au doublé.

Lewy dépend du Bayern, le Barça dépend de Messi

Lewandowski est probablement le meilleur avant-centre du monde en ce moment. Mais il n'est pas l'homme à tout faire du Bayern pour autant. Sa réussite face au but, c'est plutôt celle d'un collectif impressionnant dont il est l'arme fatale dans son rôle de finisseur. Le Polonais bénéficie notamment du retour au premier plan de Thomas Müller. L'Allemand a distribué 8 passes décisives à son avant-centre en Bundesliga. C'est le duo "passeur-buteur" le plus prolifique d'Allemagne. Mais il faut aussi souligner le travail remarquable des ailiers du FCB. Serge Gnabry, par exemple, a ainsi délivré 7 passes décisives à Lewandowski entre la Bundesliga et la Ligue des champions.

Messi est dans un tout autre registre. Au Barça, de la création à la finition des phases offensives, tout repose sur lui. Le jeu barcelonais manque trop de vitesse et de mouvement pour que cela ne soit pas le cas. Trop souvent, les Catalans s'en remettent uniquement à La Pulga pour faire les différences. Ce que l'Argentin assume de manière remarquable. Mais cela en dit long sur la responsabilité qui pèsera sur Messi au moment de croiser le fer avec le Bayern et Lewandowski.

Associer Messi et Ronaldo ? La folle idée de Mendes pour son joyau

Bundesliga
Après le Bayern et Dortmund, Leipzig débute aussi par une victoire
20/09/2020 À 15:44
Bundesliga
Le Bayern puissance 8
18/09/2020 À 20:02