Le Barça a validé son billet pour Lisbonne. Après un match nul à l'aller (1-1), le FC Barcelone a fait tomber, ce samedi, le Napoli au Camp Nou (3-1, 4-2 au cumulé des deux matchs), en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Auteur d'un but et à l'origine d'un penalty provoqué, Lionel Messi a sorti un grand match pour permettre aux Blaugranas de se qualifier pour le Final 8. Le Barça retrouvera en quart de finale le Bayern Munich, vainqueur de Chelsea (4-1, 7-1 au cumulé).

Ligue des champions
L'antisèche : Quand Messi est comme ça, tous les espoirs sont permis
08/08/2020 À 21:59

Il aura fallu un peu moins de 45 minutes et plusieurs interventions du VAR pour entériner le succès barcelonais. Pourtant, dès les premières minutes de jeu, les hommes de Quique Setién, qui risquait de se retrouver au chômage en cas de défaite, ont bien failli être surpris. A la 2e minute de jeu, Dries Mertens s'est retrouvé sur la gauche du but de Ter Stegen après un ballon dévié par Piqué. Malheureusement le Belga n'a trouvé que le poteau du portier catalan.

Messi inarrêtable

Hormis cette petite frayeur, jamais les Barcelonais n'ont semblé réellement en danger, face à une formation napolitaine pourtant détentrice de la possession (53%). Stérile en phases offensives, le Napoli a subi les fulgurances catalanes au fur et à mesure de la première période. D'abord par l'intermédiaire de Clément Lenglet, buteur sur un corner de Rakitic grâce à une tête croisée devant David Ospina (10e). Il s'agissait du premier but en Ligue des champions pour le défenseur français. Puis, le rouleau compresseur Messi s'est mis en marche.

Lionel Messi buteur face à Naples avec le Barça en Ligue des champions

Crédit: Getty Images

Décevant lors du premier acte de ce huitième de finale à San Paolo, la Pulga a montré qu'il était toujours au rendez-vous dans les grands matches. A la 23e, l'Argentin a mystifié ses adversaires sur un numéro solitaire au milieu de quatre Napolitains. Venant de la droite, Messi a répiqué dans l'axe, est tombé un genou à terre puis a bénéficié d'un contre favorable et est parvenu à enchaîner, en déséquilibre, une frappe enroulée du gauche qui a achevé sa course dans le petit filet opposé du gardien de Naples (2-0).

La C1 pour sauver la saison du Barça

Par la suite, le numéro 10 catalan a continué son festival en enchaînant un contrôle poitrine, sur un centre millimétré de de Jong, puis un petit piqué devant Ospina. Mais le but a été refusé pour une main de Messi sur la réception (33e). Qu'à cela ne tienne, le Barcelonais a poursuivi ses efforts pour mettre son équipe à l'abri avant la mi-temps, et a provoqué un penalty, validé après nouveau visionnage du VAR. Koulibaly qui tentati de dégager dans sa surface n'a pu que frapper fort dans le pied gauche de Messi, qui a fini à terre. Plus de peur que de mal. Le Barcelonais s'est relevé et Luis Suarez s'est chargé de transformer le penalty (45e+1, 3-0).

La réaction de Naples, par l'intermédiaire de Lorenzo Insigne sur penalty (45e+3, 3-1), n'a été qu'un coup d'épée dans l'eau. Puisque la deuxième période n'a vu aucune occasion concrète de la part des Azzurri. Le Barça, d'un Griezmann transparent, empêche donc le Napoli d'accéder au premier quart de finale de C1 de son histoire, et retrouvera le Bayern Munich au prochain tour qui se disputera à Lisbonne. Après le titre de Liga cédé au Real Madrid et une élimination en Coupe du Roi, la Ligue des champions offre la dernière possibilité à Messi et ses coéquipiers de sauver leur saison.

Ligue des champions
Un duel Messi-Lewandowski, un gros morceau pour l'OL : le tableau complet du Final 8
08/08/2020 À 21:29
Liga
Fati, première vedette de l’ère Koeman
IL Y A 9 HEURES