Football
Ligue des champions

Un grand Lloris n'a pas sauvé un petit Tottenham

Partager avec
Copier
Partager cet article

Timo Werner (RB Leipzig), buteur face à Tottenham

Crédit: Getty Images

ParJérémy Satis
19/02/2020 à 21:54 | Mis à jour 19/02/2020 à 22:48

LIGUE DES CHAMPIONS - Hugo Lloris a fait ce qu'il a pu. Mais la très bonne prestation du gardien français n'a pas suffi pour Tottenham, vaincu devant son public par une équipe du RB Leipzig supérieure aux Spurs mercredi, en 8e de finale aller (0-1). Un penalty transformé par Timo Werner permet au club allemand de prendre une option pour la qualification en quarts de finale.

Pour le premier huitième de finale de C1 de son histoire, Leipzig aurait pu être paralysé par l'enjeu. Il n'en fut rien, bien au contraire. Inspiré, offensif et dominateur, le club allemand a pris une option sur la qualification pour les quarts de finale en dominant une faible équipe de Tottenham, grâce au but inscrit sur penalty par Timo Werner (57e). Les Spurs, plusieurs fois sauvés par un bon Hugo Lloris, peuvent s'estimer heureux d'être toujours dans le match avant le retour, prévu dans trois semaines en Allemagne.

  • Le film du match
Premier League

Giflé à Tottenham, Leicester perd la main dans la course à la C1

19/07/2020 À 16:53

D'entrée, les Allemands ont pris les Spurs à la gorge, annonçant la couleur d'une longue soirée pour José Mourinho et ses joueurs. Titulaire après n'avoir joué que 21 minutes en C1 avant le match, Patrik Schick a allumé la première brèche après 30 secondes de jeu (1e), sans cadrer. Dans la minute suivante, Angelino, arrière latéral gauche ultra-offensif, a fracassé le poteau de Lloris, après que le portier français a lui-même dévié le ballon sur un missile tenté dans un angle difficile (2e). Tel un prédateur refusant de lâcher sa proie, le RBL a noyé son adversaire par des vagues offensives, jamais récompensées.

Lloris limite la casse

Privé d'Harry Kane et d'Heung-min Son, tous les deux blessés, Tottenham a dû faire sans ses deux atouts offensifs majeurs. Mais heureusement, les Spurs ont pu compter sur leur capitaine et dernier rempart. Au-delà du poteau d'Angelino, que le portier français a détourné sur son poteau, Lloris a sauvé les siens en remportant un premier duel avec Timo Werner, sur un tir du pointu de l'avant-centre (38e), puis en détournant un tir à bout portant de Schick (63e). Le capitaine des Bleus n'a rien pu faire, en revanche, sur le penalty croisé de Werner, auteur du seul but du match (57e, 0-1).

Les Spurs ont bien tenté de réagir, lors des vingt dernières minutes. Ils ont moins subi, mis plus de rythme, mais ce fut insuffisant. Ce fut tout sauf un hasard, d'ailleurs, si les Spurs se sont procurés leurs deux principales occasions sur coup de pied arrêté. Giovanni Lo Celso, d'abord, a vu son coup franc être repoussé sur le poteau par Gulacsi (73e), avant que le gardien n'en détourne un autre, tiré par Lamela (79e).

Perdre 1-0 à domicile à l'aller n'a jamais été éliminatoire. Mais c'est plutôt la manière qui inquiète côté Tottenham. Le bloc bas de José Mourinho a limité les dégâts sur le plan défensif, mais il a été contre-productif sur le plan offensif. Sans même parler de jeu... Il faudra que les Spurs montrent un tout autre visage, dans trois semaines en Allemagne, pour faire descendre Leipzig de son petit nuage. Une mission loin d'être impossible : Tottenham a renversé de bien plus grosses montagnes la saison dernière.

Premier League

So Arsenal...

12/07/2020 À 19:32
Premier League

Tottenham remporte un derby sans saveur

12/07/2020 À 17:25
Dans le même sujet
FootballLigue des championsTottenhamRB Leipzig
Partager avec
Copier
Partager cet article