C'est un petit évènement. Neymar en conférence de presse avec le PSG, cela n'était plus arrivé depuis 2017. Il faut dire que tout va pour le mieux pour le Brésilien, enfin en pleine possession de ses moyens, et pour Paris, demi-finaliste de la Ligue des champions après avoir éliminé la meilleure équipe du monde, le Bayern Munich. Voilà sans doute pourquoi Neymar baigne dans une douce euphorie même si son visage fermé durant la vingtaine de minutes qu'il a consacrée aux journalistes permettait de mesurer l'importance et la gravité du moment. Neymar le dit et le répète : il se sent bien à Paris.

Ses forces correspondent aux faiblesses de City : pourquoi Paris doit y croire

Alors que son bail s'achève en juin 2022, tout semble réglé pour qu'il prolonge. Mais ceux qui s'attendaient à une officialisation ce mardi devant les micros devront patienter. Chaque chose en son temps : "J'en ai déjà parlé, a fait savoir le maître à jouer du PSG. Ce n'est pas un sujet à aborder maintenant. Je me sens très bien, je suis très heureux."
Ligue des champions
Fin de C1 dans le flou pour Paris : les demi-finalistes potentiellement exclus, le Bayern repêché ?
19/04/2021 À 17:21
Avant de préciser encore sa pensée : "Peut-être que c'est la saison où je me sens le plus heureux. Les choses vont venir naturellement." Comprendre que pour Paris et pour Neymar, la veille d'une demi-finale de Ligue des champions n'est sans doute pas le meilleur moment pour sortir les tambours et les trompettes et officialiser la suite de leur aventure commune. Non, l'objectif à court terme, et non des moindres, est clair : gagner la Ligue des champions. "Quand je suis arrivé au PSG, j'avais déclaré vouloir gagner la C1. Cette année, on est aux portes de la victoire, il faut poursuivre notre travail pour gagner, a-t-il déclaré dans un discours attendu et difficilement contestable. Je vais tout faire pour porter le PSG demain et aller en finale."

Un Parc rempli et un Mbappé clutch : on a simulé PSG - Manchester City

Mon but : la Ligue des champions, pas le Ballon d'Or
Le Brésilien, qui se méfie tout autant du Bayern que de Manchester, n'a aucune autre ambition que d'assouvir le rêve ultime de QSI et de Paris. Même le Ballon d'Or, qu'il a si souvent convoité, n'est plus une priorité si on se fie à ses déclarations du jour : "Mon but premier, c'est la Ligue des champions, pas le Ballon d'Or. Ce n'est pas la première chose dans ma tête, je veux porter ce match. Dans l'avenir, je suis certain que je me souviendrai d'abord d'avoir gagné deux fois ou trois fois la Ligue des champions." Son compteur est pour le moment bloqué à un. Mais cette campagne, qu'il éclabousse de son talent comme la précédente, lui offre une vraie occasion d'en ajouter à sa collection.
"Depuis 2017, j'ai eu quelques difficultés, je les ai surmontées, a-t-il poursuivi. J'ai toujours été un vrai professionnel même si les mauvaises langues disaient certaines choses." Cette demi-finale face aux hommes de Pep Guardiola lui donnera une nouvelle occasion de les faire taire et de ramener Paris en finale.

Des milliards sur le mercato, des titres à gogo : les chiffres fous du duel

Ligue des champions
Côté Bayern, Goretzka et Hernandez "disponibles" pour le retour à Paris
12/04/2021 À 13:06
Ligue des champions
Pour Paris, rien n'est fait : "C'est toujours du 50/50"
12/04/2021 À 12:06