C'était déjà latent depuis quelques semaines. C'est encore plus net depuis samedi. Le Lionel Messi détaché du début de saison après un été tourmenté parait bien loin. L'Argentin l'a confirmé avec une prestation de haute volée contre Alavés (2-1). Des prises de balles franches, des accélérations déroutantes, des inspirations géniales, deux buts magnifiques : si le numéro 10 du Barça n'est pas au sommet de sa forme, alors il n'en est vraiment pas loin. Avant les retrouvailles avec le Paris Saint-Germain, l'institution blaugrana peut déjà s'en frotter les mains.
Les chiffres résument déjà bien la tendance. Avec son doublé face à Alavés, Messi affiche 8 buts au compteur en Liga en 2021. En seulement 6 matches. Il n'en avait inscrit que 7 en 14 matches avant cela. Un ratio acceptable pour le commun des mortels. Mais très loin des standards de l'extraterrestre argentin. La Pulga a fini par retrouver son rendement exceptionnel. Et les statistiques ne montrent pas tout de son rayonnement sur le jeu barcelonais. Si Ronald Koeman a trouvé de bons réglages, l'Argentin bonifie tout dans son sillage. Le Barça souffrait quand son joyau n'était pas au mieux en début de saison. Il revit depuis que son magicien a repris le droit chemin.
Ligue des champions
"A la 85e, des spectateurs quittaient le stade" : A Barcelone, que reste-t-il de la Remontada ?
14/02/2021 À 23:02

L'Europe à reconquérir

Le timing n'a rien d'anodin. Messi n'arrive pas lancé comme une fusée vers les étoiles de la Ligue des champions par hasard. Il a trop mal vécu les multiples désillusions du Barça sur la scène européenne ces dernières saisons. Déjà parce que le club catalan n'a plus soulevé la coupe aux grandes oreilles depuis 2015, une éternité pour lui comme pour son maître à jouer. Depuis ses débuts professionnels en 2004 et jusqu'à ce dernier sacre, la Pulga n'était jamais restée plus de quatre ans sans remporter un titre européen qu'il a gagné à quatre reprises. C'est peu de dire qu'il trouve le temps long.

Silencieux sur la remontada, DJ hyperactif par ailleurs : que devient Deniz Aytekin ?

Mais il n'y a pas que cette disette. Barcelone a touché le fond en subissant la plus grande humiliation de son histoire européenne l'été dernier. Son naufrage face au Bayern Munich (2-8) est encore dans toutes les mémoires de manière générale, et dans celles des Barcelonais en particulier. Si la Ligue des champions est naturellement l'objectif prioritaire du Barça chaque saison, c'est encore plus le cas cette année. Au-delà d'un sommet à reconquérir, le club blaugrana a un affront à laver. Le genre de défi taillé pour Messi.

Une question de suprématie

La Ligue des champions, c'est le cadre idéal à tous les niveaux. Pour redorer le blason du Barça, mais aussi le sien. Messi est bien placé pour le savoir. Sa gloire, le sextuple Ballon d'Or la doit beaucoup à cette compétition où il a inscrit la bagatelle de 118 buts en 147 matches. Elle a largement contribué à le placer au sommet des individualités du football, un constat qui s'applique aussi à Cristiano Ronaldo. Et si cette suprématie est contestée, c'est aussi parce qu'il y brille moins. La Pulga reste sur sa campagne la moins prolifique depuis 14 ans en C1 avec 3 buts en 8 matches la saison passée.

Carnage en contre et duo Griezmann-Messi à museler : les clés tactiques de Barça-PSG

Robert Lewandowski en a profité. Le Polonais a surfé sur ses performances exceptionnelles lors de la dernière Ligue des champions (15 buts) pour truster toutes les récompenses individuelles en fin d'année. Cela pouvait annoncer le déclin de Messi après plus d'une décennie de domination partagée avec Ronaldo. L'Argentin donne une impression totalement différente depuis le coup d'envoi de l'année 2021. La Ligue des champions tombe à point nommé pour lui de le confirmer. Et réaffirmer ainsi un statut de joueur dominant légèrement écorné ces derniers mois.

Son avenir comme centre d'intérêt

Pour Messi, les motivations sont déjà multiples. Mais la plus importante est peut-être ailleurs. Cette Ligue des champions pourrait bien être sa dernière sous le maillot du Barça. L'avenir de l'Argentin n'en finit plus de revenir dans les conversations à quatre mois et demi du terme de son contrat. Et particulièrement avant cette double confrontation avec le PSG. Paris est l'un des points de chute les plus souvent évoqués avec Manchester City pour la star barcelonaise si elle venait à quitter son club de toujours.
Messi n'a jamais été dans contexte aussi particulier au moment d'aborder les tours à élimination directe de la Ligue des champions. Justement. Ses performances ne détermineront pas forcément son avenir et l'Argentin n'est certainement pas du genre à alimenter des spéculations qui agitent déjà l'Europe entière. Mais cela donne lui une raison supplémentaire pour se tourner exclusivement vers son meilleur terrain d'expression. Pour se focaliser sur ce rectangle vert où il fait à nouveau parler tout son talent. Si bien que le museler s'annonce comme un sacré défi pour le PSG.

Palmarès, implacable, 8-2 : Ce Bayern est-il la meilleure équipe de l'histoire ?

Liga
Il est de retour : Laporta nouveau président du Barça
IL Y A 7 HEURES
Coupe de France
Le PSG et Mbappé n'ont pas fait de détail
HIER À 22:02